Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Accident du travail

  • A propos des fosses à purin

    Capture d’écran 2022-05-24 à 07.43.50.pngLe 20 mai dernier, Michel Herwats perdait la vie après être resté coincé dans une fosse à purin en tentant de sauver son ami. Il sera enterré ce 24 mai à Bilstain. Un pompier revient avec nous sur les dangers des fosses.

    Un article d'Océane Gaspar à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 24 mai 2022.

     

  • Michel Herwats a sauvé la vie de son propriétaire et ami au péril de la sienne

    Capture d’écran 2022-05-21 à 08.20.34.pngUn horrible accident s’est produit ce vendredi matin à Grande Terre à Bilstain. Un habitant âgé d’une cinquantaine d’années a perdu la vie après être descendu dans une fosse à purin pour porter secours à son propriétaire et ami.

    Un article d'Océane Gaspar, Journaliste, dans LA MEUSE VERVIERS du 21 mai 2022.

    Et un article de ROMAIN RIXHON dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 21 mai 2022.

    Capture d’écran 2022-05-21 à 16.03.41.png

     

  • Mathieu Kessels est décédé

    Capture d’écran 2020-04-17 à 07.55.38.pngMathieu Kessels, le correspondant qualifié du RFC Welkenraedt, est décédé ce jeudi, le jour de ses 66 ans, suite à une chute.

    Le club l’a annoncé hier en fin de soirée via sa page Facebook. « C’est avec une immense douleur et une incommensurable tristesse que nous devons vous annoncer le décès de notre ami et comitard Mathieu Kessels, survenu ce jour… Il n’y a pas de mot, un grand vide déjà. » Les hommages se sont succédés via les réseaux sociaux pour cet architecte qui était du CS Welkenraedt où il était arrivé en 1982 et en était devenu le CQ un an plus tard. Auparavant, Mmates, comme il était surnommé, avait joué en réserves à Hombourg. Le CS a fusionné avec l’Alliance pour devenir le RFC Welkenraedt dont il était aussi le CQ et qui doit bientôt inaugurer ses nouvelles installations. Welkenraedt perd un grand dirigeant qui n’hésitait pas à mettre la main à la pâte quand le besoin s’en faisait sentir à la buvette ou encore aux entrées.

    À son épouse, ses trois enfants et à ses proches, La Meuse Verviers présente ses plus sincères condoléances.

  • Un jeune homme de 17 ans grièvement blessé à la suite d'un accident de tracteur

    Un grave accident de la route impliquant un tracteur s’est produit ce mardi après-midi sur la route du Mémorial Américain, à Henri-Chapelle. Selon les pompiers, un jeune homme de 17 ans a été emmené à l’hôpital, grièvement blessé, par l’hélicoptère médicalisé. Ses jours sont en danger.

    Lire la suite

  • Plombimontois grièvement blessé après être tombé d'un toit à Dolhain, il est héliporté à l'hôpital

    11h40 ce lundi, les secours reçoivent un appel pour un homme tombé d’un toit dans le centre de Dolhain (Limbourg). Il s’agit de Christophe Scaillet, pa- tron d’une entreprise de toiture, domicilié à Plombières mais Capture d’écran 2016-03-08 à 08.29.33.pngoriginaire de Dolhain-Limbourg. Ce dernier réalisait des travaux sur le toit d’une maison située rue de la Fontaine. Pour une raison inconnue, il a subitement chuté du toit. C’est un facteur qui terminait sa tournée qui a été alerté par les cris de détresse du Plombimontois.

    Très vite, l’ambulance de Welkenraedt et le SMUR d’Eupen sont envoyés sur les lieux. Ils demandent les renforts de l’hélicoptère de Bra-sur-Lienne pour transporter le malheureux à l’hôpital. L’hélicoptère médicali- sé a pu se poser à 100 mètres de là, sur la place Léon d’Andrimont, pour assurer le transfert en urgence vers l’hôpital d’Aix-la-Chapelle. Souffrant d’un traumatisme crânien, Christophe Scaillet présentait aussi des blessures au niveau des cervicales. Fort heureusement, ses jours ne sont plus considérés comme étant en danger. « Il a été héliporté vers l’hôpital d’Aix-la-Chapelle en Allemagne », confie un de ses proches. « Il souffre bien d’une fracture du crâne et il a également plusieurs côtes cassées. Il est actuellement aux soins intensifs mais ses jours ne sont plus en danger. Son épouse est à ses côtés et nous espérons qu’il se remettra vite sur pied même si on ne sait pas encore trop se prononcer sur la gravité de ses blessures. »

    Christophe Scaillet habitait encore à Dolhain il y a quelques années avant de déménager à Plombières. Ses anciens voisins le décrivent comme une per- sonne « attachante, sympathique et fort discrète qui n’était pas sou- vent chez lui car il travaillait beaucoup. »