Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les mandataires de Plombières et leurs mandats

Pour compléter l'article de Julien Denoël, voici des informations complémentaires:

Joseph AUSTEN, échevin, mais aussi bourgmestre ff. du 9 septembre au 22 décembre 2019 (traitement), a un deuxième mandat rémunéré (270 €) à la scrl Aqualis. Sa pension est un autre revenu personnel.

Pour le reste, il est administrateur non rémunéré de

  • A.C. Hombourg,
  • ADL Lontzen-Plombières-Welkenraedt,
  • Foire agricole de Battice asbl,
  • GAL Pays de Herve,
  • Pays de Herve Futur asbl,
  • Sports et Culture asbl

Jonathan DECKERS est échevin (traitement). Il a aussi été vice-président d'INAGO - Intercommunale d’œuvres médico-sociales jusqu'au 28 avril 2019, ce qui lui a valu un revenu de 2540 euros. Il est fonctionnaire au Service d’incendie et d’aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale.

Romain GANSER est conseiller communal (jetons de présence). Il est aussi membre du comité de direction (737,99 €) et membre du conseil d'administration (983,64 €) de la SPI scrl et membre de la CCATM (où il reçoit des jetons de présence).

Michelle HABETS est conseillère communale (jetons de présence) et membre du conseil de police de la zone Pays de Herve (jetons de présence), membre du conseil d'administration de Finost (688,08 €). Elle est aussi avocate.

Davina HOUBBEN a été échevine de 9 septembre au 22 décembre 2019 (traitement d'échevins) et elle est présidente du conseil d'administration d'INAGO depuis le 29 avril 2019 (6680 €)

Sébastien KESSELS est échevin traitement) et administrateur non rémunéré de l'Office du tourisme de la commune de Plombières et Sport et culture de Plombières-Gemmenich asbl.

Hugo LADRY est conseiller communal (jetons de présence) et membre du conseil d’administration depuis le 01/09/2019 de la CCATM - Commission consultative communale d’aménagement du territoire et de mobilité (jetons de présence), membre du conseil d'administration de Aide - Association intercommunale pour le démergement et l’épuration des communes de la province de Liège (853,45 €), administrateur non rémunéré de Le Viaduc Moresnet asbl. Il est aussi gérard de la Maison Ladry.

Lucien LOCHT est président du CPAS (traitement) et pensionné.

Daniel SCHROEDER est conseiller communal (jetons de présence), membre du conseil d'administration du Centre hospitalier régional de Verviers (1243,31 €). Membre non rémunéré des assemblées générales du Centre hospitalier régional de Verviers, INAGO - Intercommunale d’œuvres médico-sociales et Neomansio - Intercommunale du centre funéraire de Liège et environs, administrateur de Le Viaduc Moresnet.

Nadine SCHYNS est échevine (traitement).

Marie STASSEN a été bourgmestre jusqu'au 8 septembre 2019 et de nouveau depuis le 23 décembre 2019. Elle est aussi enseignante. Ses autres mandats ne sont pas rémunérés:

  • Comité de concertation Commune-CPAS,
  • Commission administrative Académie de musique de Welkenraedt,
  • Conseil de participation Ecoles communales,
  • Copaloc - Commission paritaire locale (présidente),
  • Fabrique d’église de Sippenaeken,
  • Maison de village de Sippenaeken (présidente),
  • Région de Verviers asbl,
  • Zone de police du Pays de Herve (membre du collège de police),
  • Zone de Secours - Plombières (membre du conseil de secours)

Commentaires

  • Bjr,
    Si vous me permettez et pour plus de clarté ce serait peut être bien de mentionner
    - si les montants mentionnés sont des montants mensuels ou pour la durée de la prestation,
    - Madame la Bourgmestre est également échevine de l'enseignement,
    - Monsieur Romain Ganser est aussi architecte en activité,
    - etc, etc,
    C'est bien de tenter de vouloir faire preuve de transparence, mais c'est très compliqué...
    Bon courage et merci pour votre travail.
    Un fidèle lecteur.

  • En effet, très compliqué la transparence. Elle me vaut un titre d'article faussé. La grande majorité des mandats cités sont dérivés du mandat de bourgmestre, ces mandats sont donc obligatoires pour tous les bourgmestres et ne représentent quasi pas de temps en comparaison à d'autres missions. Il est également dit que je suis bourgmestre et enseignante, sauf que j'ai été enseignante uniquement sur papier pendant mon congé de maternité car il n'existe pas de repos de maternité de bourgmestre, j'avais la chance d'être nommée dans l'enseignement, d'autres ne reçoivent rien. J'ai donc cumulé ces deux jobs uniquement la première semaine de septembre. Lorsqu'on encode nos mandats, il n'est pas précisé le degré de précision requis, n'ayant aucun gros mandats ou mandats rémunérés hormis bourgmestre, j'ai voulu être le plus précise possible. En gros, en étant bourgmestre, hormis l'échevinat de l'enseignement (qui n'est pas un mandat supplémentaire), je ne pourrais faire moins si je veux respecter la légalité. Dommage que le journaliste n'ait pas creusé la question, analysé les mandats cités et fait plus que compter les lignes... De plus, le journaliste estime que je suis bourgmestre d'une petite commune et que ça ne demande donc pas un temps-plein. Or, j'ai décidé de m'engager pour la commune à temps plein...

Les commentaires sont fermés.