Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Incendie dans le bois de Beusdael

Ce 22 novembre vers 19h un gigantesque incendie visible de loin car situé sur une hauteur dans le bois de Beusdael à Sippenaeken, mais orienté vers Hombourg et le reste de la commune de Plombières embrasait l’imposant chalet (type chalet suisse) qui se trouvait à cet endroit depuis l’’immédiate après guerre  (généralement appelé Chalet Domken, du nom du verviétois qui l’a fait construire comme résidence secondaire à l’époque.)

Ce chalet à trois niveaux unique dans la région, car réalisé selon l’architecture des grands chalets suisses, appartenait depuis une vingtaine d’années à la société Claumat de Teuven, propriétaire de la plus grande partie du bois de Beusdael, mais qui n’utilisait pas vraiment ce bâtiment même si elle entretenait sommairement les abords. Il était régulièrement cambriolé depuis longtemps.

Depuis quelques temps (confinement),  ce chalet était occasionnellement  occupé la nuit par des squatteurs pour la plupart d’origine néerlandaise  (dont les véhicules étaient parqués au Monument aux barbelés  à Beusdael ou dans le chemin d’Oneschtehindel à Hombourg,  soit à au moins  un kilomètre du chalet)  et qui  ralliaient ensuite le chalet pour y organiser  de bruyantes rave-partys

L’impressionnant incendie a détruit complètement ce chalet de bois.

(Photos de "Sippenaeken - Photos" sur Facebook)

Écrire un commentaire

Optionnel