Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’enfant souffrait de CACNA1E, maladie génétique extrêmement rare

Triste nouvelle qui arrive ce 26 décembre. Amaury, le petit Plombimontois atteint d’une maladie génétique extrêmement rare qui avait contracté le Covid, a perdu sa dernière bataille. Le virus l’a emporté ce dimanche matin.

Lendemain de Noël bien triste pour Maryline Tranquillin et tous les proches d’Amaury, un petit garçon de deux ans habitant Montzen avec sa maman et ses trois frères. L’enfant qui souffrait de CACNA1E, une maladie génétique extrêmement rare qui se traduit par une épilepsie sévère du nourrisson accompagnée d’une mutation du chromosome 19, a été emporté par ce dimanche matin par le coronavirus. C’est sa maman qui l’a indiqué sur les réseaux sociaux.

Comme nous vous l’indiquions mercredi, le petit garçon qui avait fêté ses deux ans le 12 décembre dernier, a été dépisté Covid positif une semaine plus tard, tout comme d’autres membres de sa famille.

Depuis l’annonce du décès du petit Plombimontois, les messages de condoléances et de soutien à la famille se multiplient sur les réseaux sociaux.

Plus d'informations de Françoise Peiffer à lire dans LA MEUSE VERVIERS de demain 27 décembre 2021.

Les commentaires sont fermés.