Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

automobilisme - Page 2

  • Muytjens a acheté un bidon d’essence pour finir la course

    AUTOMOBILISME - CIRCUIT 

    Capture d’écran 2015-08-04 à 08.03.09.png

    Aventure pour le moins inhabituelle que celle vécue par Olivier Muytjens le week-end dernier. Aligné dans le cadre du Championnat VLN cher à nos amis allemands, le pilote de Moresnet était présent sur le circuit du Nürburgring pour la 5e manche de la saison. Un nouveau rendez-vous qui ne débutait pas de la meilleure des manières pour Speed Oli. « En effet, ayant fait deux petites erreurs dans mon tour « clair » lors des qualifications, nous sommes partis 2e sur la grille à 3 secondes de la pôle », explique le pilote.

    Néanmoins, la course débutait bien... « Mon équipier Bruno Barbaro a fait un double relais fantastique, gardant la voiture en 2e position, puis j'ai pris le relais. Les mécaniciens ayant mal fermé la trappe de carburant, je suis tombé en panne sèche quelques tours plus loin... » C’était l’abandon assuré pour la Toyota. Mais sans compter sur l’abnégation de notre compatriote. «On a toujours 20 euros dans la boîte à gants de l’auto », explique Oli. « Je suis sorti de l’auto et escaladé le grillage de sécurité. Une fois de l’autre côté, j'ai demandé aux spectateurs de me conduire à la station la plus proche où j'ai acheté un bidon d'essence. J’ai perdu 36 minutes dans l’aventure mais j’ai évité l’abandon... »

    PAS DE SOLEIL

    L’équipage terminera finalement à la 6e place finale. Une aventure qui laissa malgré tout quelques traces sur le visage d’Olivier Muytjens.

    « Dans la précipitation, j’ai probablement renversé de l’essence sur mes gants. Dans l’habitacle de l’auto, peu après avoir remis mon casque, j’ai senti mes joues chauffer de plus en plus. Brûlé au visage, je dois mettre de la pommade en permanence. Et éviter de m’exposer trop au soleil. Avec la semaine qu’on annonce en Belgique, cela ne va pas être facile (rire). »

    ERTRI (dans LA MEUSE VERVIERS du 4 août 2015) 

  • Cédric Crémer, le pilote de Plombières, y est

     

    6 DAYS ENDURO ARGENTINA 

    C’est parti pour 6 longs jours... 

    Capture d’écran 2014-11-05 à 07.57.47.png

     

    C’est lundi matin qu’a été donné le départ de l’ISDE, les 6 Jours d’Enduro du côté de San Juan en Argentine. Après avoir satisfait aux différents contrôles techniques et administratifs, l’équipe belge, accompagnée des 7 autres nations, s’est élancée pour le premier tronçon chronométré prévu au copieux programme de l’épreuve. Et après la chaleur des premiers jours sur place (jusqu’à 40 degrés en fin de semaine dernière), c’est le froid qui attendait les concurrents hier...

    Extrait d'un article d'Eric Trippaers dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2014

  • Olivier Muytjens reste dans le top 5

    AUTOMOBILISME - CIRCUIT VLN 

    Après une pause estivale de 4 semaines, le VLN a repris ses droits le week-end dernier au Nürburgring avec la 6e manche du championnat allemand.

    Capture d’écran 2014-08-06 à 13.58.15.pngFidèles au rendez-vous, Olivier Muytjens et ses équipiers ont maintenu leur Toyota GT à la 5e place du classement provisoire du Championnat VLN. « Notre équipage a connu un léger changement pour cette course », explique le pilote de Moresnet. « Bruno Barbaro a subi une opé- ration chirurgicale il y a peu et a été remplacé par l’Allemand Harald Rettich. Un changement qui n’a eu aucune conséquence sur notre équipe. »
    Après une belle 4e place en qualification malgré un souci d’allumage sur la GT86, la 
    course fut limpide et calme. « Merci aux mécanos qui ont pu trouver la panne et effectuer la réparation avant le départ », souligne Speed Oli.

    La récompense sera au rendez-vous sous le drapeau à damier...

    « Nous avons fait une belle course régulière, et avons franchi la ligne d’arrivée en 5e position, un résultat qui nous permet de conserver notre... 5e place au championnat provisoire. »

    La prochaine course aura lieu en même temps que la venue des F1 à Francorchamps les 23 et 24 août. Il s’agira d’une endurance de 6 heures pour Oli et ses équipiers. « Avec le retour de notre ami Bruno », insiste Olivier Muytjens qui voit déjà au-delà de la saison et l’espoir de monter son projet pour prendre part aux 24 Heures de Dubaï en janvier 2015. 

    ERIC TRIPPAERS (dans "La Meuse Verviers du 6 août 2014)