Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cyclisme - Page 7

  • Après la Flèche Wallonne et L-B-L, Paris-Tours pour Kevin Van Melsen

    Invité surprise au départ de la Flèche Wallonne mercredi dernier, le Hombourgeois Kevin Van Melsen (Circus - Wanty Gobert) a enchaîné quatre jours plus tard avec Liège-Bastogne-Liège, où il a accompli son travail d’équipier pour le Hervien Loïc Vliegen jusqu’aux environs de Mont-leSoie. Preuve que les sensations étaient bonnes et que sa blessure encourue à Isbergues appartient au passé, il fait aussi partie de la sélection pour Paris-Tours, qui aura lieu ce dimanche.

    « Ça va mieux. J’ai participé à la Flèche Wallonne et à LiègeBastogne-Liège, ce qui n’était pas prévu à la base, et j’ai accompli ma part de boulot. Dimanche, sur Liège-Bastogne-Liège, j’ai bien bossé. Je savais que l’enchaînement Wanne – Stockeu – Haute-Levée serait compliqué. En outre, il y avait énormément de vent et il ne fallait pas que Loïc Vliegen y soit confronté. Lorsqu’il a connu son ennui mécanique avant Mont-le-Soie, j’ai travaillé pour le ramener dans le peloton », indique le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, qui n’a pas rallié l’arrivée à Liège, mais se dit satisfait de ses bonnes sensations sur la bécane.

    Le voilà donc prêt à enchaîner ce dimanche avec Paris-Tours, une ‘classique des feuilles mortes’ qui ne figurait initialement pas à son programme, contrairement à l’Amstel Gold Race, finalement annulée par les organisateurs néerlandais. « Les sélections ont été faites cette semaine et ont dû être remaniées, sachant aussi qu’il y a Gand-Wevelgem en même temps. Personnellement, je suis donc passé de l’Amstel à Paris-Tours, une épreuve à laquelle je n’ai pas encore participé depuis que c’est le nouveau parcours avec les chemins de terre. On verra bien… Mon rôle ? Je ne sais pas encore trop ce que l’équipe attendra de moi, qu’il s’agisse d’intégrer une échappée ou de travailler pour les leaders et les protéger, sachant aussi qu’on n’aura pas que la carte de Loïc Vliegen à jouer. On aura aussi Aimé De Gendt, qui avait fait un bon résultat en 2019. On verra aussi où en seront les sensations », reprend le sympathique cycliste hombourgeois.

    CE DEVRAIT ÊTRE SA DER’ EN 2020

    Quid de la suite, sachant qu’il y a encore quelques courses et non des moindres au calendrier ? « Je suis réserviste pour le Tour des Flandres et le Grand Prix de l’Escaut et je dois donc me tenir prêt, mais théoriquement, Paris-Tours sera ma dernière course de l’année », reprend Kevin Van Melsen, ravi de voir sa formation actuelle accéder, sauf retournement de situation, l’année prochaine au WorldTour, soit le plus haut niveau mondial, avec l’assurance de prendre part à toutes les plus grandes courses cyclistes du monde. « J’ai commencé dans cette structure en 2009 et quand je vois tout ce que Jean-François Bourlart a fait comme travail, c’est juste extraordinaire ! Sa force à lui, c’est qu’il y est allé étape par étape et cela lui permet d’atteindre le sommet mondial. C’est une juste récompense pour tout son travail. En tant que coureur, même si je ne suis pas encore fixé pour l’année prochaine, ce serait un niveau supérieur, avec beaucoup de grandes courses qui vont s’ajouter. Si j’en ai l’opportunité, je préfère rester dans cette structure, c’est ma première équipe pro et c’est là que j’ai fait toute ma carrière. Finir là serait d’ailleurs super, mais je ne me fixe pas de date sur ce plan-là. » 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 octobre 2020

     

     

  • Régionaux dans LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE

    Après avoir volontairement fait l’impasse mercredi sur la Flèche Wallonne, qui démarrait pourtant de chez lui, à Herve, Loïc Vliegen, qui prend de plus en plus de galon dans sa fonction de leader du team Circus – Wanty Gobert, s’alignait ce dimanche au départ de la Doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège, avec des ambitions. Il souhaitait en effet « jouer un rôle » dans la finale de l’épreuve.

    Au final, il a franchi la ligne d’arrivée 58 secondes après le vainqueur du jour, le Slovène Primoz Roglic, qui a dépassé le Français Julian Alaphilippe sur la ligne. Loïc Vliegen prend la 24 e place finale.

    De Liège-Bastogne-Liège, on retiendra aussi la présence du Hombourgeois Kevin Van Melsen dans les rangs du team Circus – Wanty Gobert. Il n’a toutefois pas rallié l’arrivée. -

    D'un article d'O.D. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 octobre 2020

  • Kevin Van Melsen au départ de la Flèche Wallonne

    Le Hombourgeois du team Circus - Wanty Gobert sera le seul régional au départ ce mercredi à Herve

    Ce n’était pas attendu, mais c’est officiel depuis ce mardi : le Hombourgeois Kevin Van Melsen, bien qu’il ne soit pas totalement remis de sa chute encourue à Isbergues il y a un peu plus d’une semaine, sera au départ ce mercredi de la Flèche Wallonne à Herve. Le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, en l’absence du Hervien Loïc Vliegen et du Thimistérien Boris Vallée, sera le seul régional au départ. On fait le point avec lui sur le présent, mais aussi sur son avenir.

    Un entretien de Kevin Van Melsen avec OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2020

  • Tasset et Vliegen au National, Van Melsen incertain

    Capture d’écran 2020-09-22 à 08.57.10.pngPlace ce mardi au championnat de Belgique de cyclisme destiné aux élites. Chez Circus-Wanty Gobert, le Hervien Loïc Vliegen sera de la partie. L’incertitude est par contre de mise pour le Hombourgeois Kevin Van Melsen, ainsi que l’a communiqué son équipe ce lundi. « La participation de Kevin Van Melsen, tombé lourdement au GP d’Isbergues ce dimanche et touché au genou et au dos, est incertaine. »

  • Isbergues : chute pour Van Melsen

    Le week-end cycliste avait bien commencé pour les Liégeois, avec le succès de Tom Paquot sur la course de côtes deCapture d’écran 2020-09-21 à 09.44.44.png Vresse-sur-Semois, vendredi. L’Espoir braivois, qui a enchaîné avec une 42 e place ce dimanche au GP d’Isbergues remporté au sprint massif par Nacer Bouhanni, n’a pourtant pas réussi à inspirer les autres provinciaux présents dans les Hauts-de-France, à savoir ses coéquipiers Tasset (52e), Venner et Fontaine (abandons), ainsi que le Hombourgeois Kevin Van Melsen, qui a chuté et souffre de contusions.

    D'un article de M.S. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2020