Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sports - Page 3

  • L’or pour Hendrich avec l’Allemagne

    Kathrin Hendrich, la joueuse originaire de Kettenis, a vécu les Jeux Olympiques de l’intérieur avec l’équipe nationale allemande, qui a décroché la médaille d’or dans le tournoi de football féminin à Rio en s’imposant face à la Suède enCapture d’écran 2016-08-24 à 08.07.39.png finale.

    La joueuse de 24 ans, qui évolue à Francfort, était présente en qualité de réserviste, aux côtés des 19 sélectionnées. Susceptible d’être appelée en cas de blessure, Kathrin Hendrich n’a pas eu l’occasion de monter sur le terrain. Qu’à cela ne tienne, elle a fait partie intégrante de l’équipe allemande et a ramené la médaille d’or.

    Une performance historique pour une sportive issue de la communauté germanophone et une expérience unique qui restera à jamais gravée dans sa mémoire. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 24 août 2016

    Le Pays de Herve peut être fier des résultats de ses athlètes.

    Lien permanent Catégories : Sports
  • Harald Meyer, le seul policier belge aux Jeux olympiques

    Surveillance et échange d’informations

    Harald Meyer, un habitant de Lontzen en Communauté germanophone, est le seul policier belge présent au Brésil pour les JO. Le policier fédéral travaillera durant 5 semaines au sein du centre international de coopération policière implanté à Brasilia, la capitale.

    Les missions de notre policier seront principalement de la surveillance et l’échange d’informations mais il devra également gérer des situations plus banales concernant des spectateurs belges qui auraient été victimes de vol, de perte de documents d’identité... Un job passionnant mais à deux heures de vol des installations olympiques de Rio. À Rio de Janeiro, les ouvriers travaillent d’arrache-pied pour que les installations olympiques soient terminées pour Capture d’écran 2016-08-04 à 12.59.18.pngvendredi, jour de la cérémonie d’ouverture des JO. À deux heures de vol de là, à Brasilia au centre international de coopération policière on s’active également. Des agents de 55 nationalités différentes y sont présents pour assurer la sécurité. Une mission primordiale vu le contexte et la menace terroriste.

    Harald Meyer, un habitant de Lontzen, est le seul policier belge sur place. « Lors de la coupe du monde il y a deux ans, j’avais déjà travaillé dans ce centre avec d’autres collègues belges. À l’époque, nous avions été soumis à différents examens et tests psychologiques », se souvient le commissaire quadrilingue. « Comme l’expérience avait été une réussite, on m’a recontacté en vue des JO et j’ai évidemment accepté ».

    LOGÉ À LA CASERNE

    Après en avoir discuté avec son épouse, le policier fédéral, chef du service d’appui et de coordination opérationnelle à la police d’Eupen, s’est envolé dimanche après-midi, à destination de Brasilia, la capitale du pays où est implanté le centre international de coopération policière.

    Sur place, ce n’est pas le grand luxe puisque les différents agents sont logés dans des casernes plutôt sommaires. Loin de Rio où se tiendront la plupart des compétitions, Harald Meyer assurera la surveillance et l’échange d’informations concernant spectateurs belges.

    « Depuis le centre, j’ai accès aux 3.000 caméras placées à Rio mais aussi aux banques de données belges. Je pourrais donc rapidement répondre aux demandes de policiers sur le terrain qui voudraient par exemple vérifier une identité ou avoir une liste de passagers belges à bord d’un avion », explique Harald Meyer qui ajoute qu’il sera également en charge de missions plus banales concernant les Belges. « Si certains spectateurs sont victimes de vol, ou de pertes de documents d’identité, je serai aussi avisé ». Le second volet de la mission d’Harald Meyer consiste à rédiger quotidiennement un rapport à destination des autorités belges.

    S’il n’y a qu’un seul policier belge lors de cet immense événement sportif, c’est que l’on attend moins de supporters et de spectateurs tricolores que les 18.000 personnes qui avaient fait le déplacement pour assister à la coupe du monde. 

    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE du 4 août 2016

    Lire la suite

  • 3 nanas un peu folles en Martinique

    Gaëtane, Cindy et Alisson partent aux Caraïbes pour participer au Raid des Alizés

    Trois jeunes femmes de notre région se lancent dans une aventure unique et solidaire en Martinique. Leur objectif sera également de recueillir un maximum de fonds pour une association de Baelen, l’ASBL Vaphis.

    Trois nanas un peu folles, comme elles se décrivent, s’apprêtent à vivre une expérience enrichissante. Gaëtane Burnotte (26 ans, de Bütgenbach), Cindy Demol (37 ans, de Plombières) et Alisson Sanchez (23 ans, de Liège) vont en effet s’envoler pour la Martinique afin de participer au Raid des Alizés, du 17 au 21 novembre prochain. Ce raid multisport, réservé uniquement aux femmes et dont les disciplines principales sont le running/trail, le VTT et le canoë-kayak, se court par équipe de trois participantes. Au total, 60 teams prendront part à cette compétition basée sur l’aventure et la solidarité. Et, parmi celles-ci, CiGAli Oufti, le nom d’équipe, à connotation régionale, de nos trois jeunes femmes.

    « À la base, c’était un délire, un projet totalement fou », sourit Gaëtane Burnotte. « Et puis, on s’est dit: pourquoi pas? C’est une aventure hors du commun, une occasion de vivre une expérience unique sur une île où aucune de nous trois ne s’est déjà rendue. On va tenter de relever un défi incroyable, repousser nos limites. Puis, nous allons aussi partager des moments inoubliables entre amies, tout en soutenant une cause importante », ajoute-t-elle.

    POUR UNE ASBL DE BAELEN

    Car au-delà de l’aspect du défi sportif, c’est surtout le côté caritatif de l’épreuve qui est à mettre en avant. Chaque équipe défend une association et, en fonction des performances de la team, une dotation est reversée à l’association en question. Gaëtane, Cindy et Alisson, elles, vont courir, rouler et pagayer pour l’ASBL de Baelen « Vaphis », qui organise dans son foyer un lieu de vie adapté pour des personnes handicapées.

    Lire la suite

  • Victoire de Vande et d’Oli Muytjens

    Quelques pilotes de nos contrées se sont distingués ce dernier week-end. À commencer par la belle victoire de Jean-Pierre Van de Wauwer au Rallye des Ardennes.

    « C’est vrai que ce fut une bien belle victoire avec, une nouvelle fois, une vaillante Lancia Beta Monte-Carlo sans faille », déclare Vande qui était épaulé par Valé- rie Lemineur pour la circons- tance. « Nous avons vécu un rallye sans souci et retrouvé des Spé- ciales qui avaient fait notre bon- heur lors de notre participation avec la Skoda WRC. Un vrai régal ! »

    Une satisfaction que le Verviétois compte bien prolonger dès ce dimanche au Rallye de Trois-Ponts. « Même auto mais Eric Marnette comme copilote », confirme Jean-Pierre.

    De l’autre côté de la frontière, c’est d’une manche du Championnat de France Division 2 que la satisfaction est venue. Au Rallye Epernay Vins de Champagne, Michaël Albert et William Mergny se sont distingués. Sur la belle lancée du Spa Rally, le Stavelotain a rejoint le podium final à une très flatteuse 5e place avec sa Mitsubishi Lancer Evo9. Voilà un programme français qui débute plutôt bien pour l’ancien spécialiste du circuit.

    Autre spécialiste du circuit à s’être mis en évidence le week-end dernier, Olivier Muytjens. Sur le circuit du Nürburgring, le pilote de Moresnet a décroché sa 1re victoire en VLN au volant de la Toyota GT86. « On courrait après depuis 2 ans et demi, elle est enfin là », sourit Speed Oli. « J’avais déjà triomphé par 2 fois en VLN avec la BMW mais celle-ci fait particulièrement plaisir après des mois de travail. »

    Une récompense d’autant plus belle qu’elle fut raflée à la régulière au terme d’une course durant laquelle la Toyota du team est passée de la 3e place sur la grille de départ à la 1re dans les ultimes moments de l’épreuve. Voilà qui met la pression sur les autres équipages dès l’entame de la saison.

    « Rendez-vous dès le 29 avril pour la confirmation de cette victoire de tout un team », conclut Oli qui disputera également cette saison le double tour d’horloge du Nürburgring et de Zolder. 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2016

  • Tournoi de pétanque Indoor

    Les 4 et 5 décembre prochain, la société de tir Sainte-Barbe de Montzen organise dans la salle « Culture et loisirs » de Montzen son troisième tournoi de pétanque Indoor (en salle).

    Les équipes sont formées de trois joueurs. Les particuliers ou les sociétés désirant former des équipes dans le cadre d’un team building sont les bienvenus les deux jours. Vendredi 04 à 19h00 et Samedi 05 à 18h30

    Tournoi triplette open et inter-entreprises les 2 dates ! Tournoi pour pensionnés : mercredi 9 décembre 2015

    Restauration : assiette du terroir pour tous ! Inscription souhaitée avant le 20 novembre 2015 chez : Alain Stockart 0479/03.10.46 / alain.stockart@skynet.be