Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coronavirus

  • Le docteur Devos répond aux questions du conseil communal des enfants de Plombières

    Ce jeudi 21 janvier 2021, le Conseil communal des Enfants de Plombières a vécu une expérience inoubliable. 

    En effet, le Docteur Philippe Devos, médecin-chef de service anesthésie au Mont Legia à Liège et présent de manière régulière dans les médias, a accepté de répondre à toutes les questions que les jeunes conseillers plombimontois se posent au sujet de la crise du coronavirus que nous vivons actuellement. 

    Le dialogue a évidemment été organisé en vidéo-conférence, dans le respect le plus strict des mesures d’hygiène, même si nos jeunes émanent tous de l’enseignement primaire. 

    Durant près d’une heure et demie, les questions ont fusé, et Monsieur Devos a répondu sans tabou, en toute simplicité et avec beaucoup d’humanité.  Les interrogations des jeunes sont nombreuses, et concernent tant le virus en lui-même que le vaccin qui nous délivrera peut-être de ces mesures contraignantes, mais nécessaires.  Bien entendu, le point de vue personnel de Monsieur Devos a également été entendu, car son expérience et ses connaissances sont déjà très précieuses et en même temps pertinentes, puisque venant de la part d’un jeune papa. 

    Tant les jeunes conseillers, que les membres du Collège communal de Plombières qui ont participé, en présentiel ou en vidéo-conférence, à cet échange passionnant, ont particulièrement apprécié les précisions apportées aux interrogations de tous les participants ! 

    Pour toutes celles et ceux qui désirent en apprendre davantage sur cette pandémie ou qui sont tout simplement curieux de voir comment concilier apprentissage et réalité virtuelle, rendez-vous sur notre chaine via le lien suivant : https://youtu.be/ZmWA_XZZUc0

  • Plus de 400 vaccinations dans les résidences INAGO

    La première phase de vaccination a eu lieu la semaine dernière et elle s’est déroulée avec succès. Les médecins coordinateurs et les médecins du travail ont pu vacciner 245 résidents (pratiquement la totalité), 148 membres de personnel (tous ceux qui ont accepté la vaccination) et 20 autres intervenants (médecins, étudiants, stagiaires, bénévoles).
    Nous espérons, lors de la seconde vaccination (3 semaines après la première), recevoir des vaccins supplémentaires à administrer aux quelques résidents qui, pour des raison de santé, n’ont pas pu en bénéficier dans la première phase, ainsi qu’au personnel qui entre-temps aurait opté pour la vaccination (+ les autres intervenants rémunérés et bénévoles en contact avec les résidents).
    Suivant en cela les instructions des responsables COVID de l’AVIQ, nous conseillons au personnel et aux bénévoles de poursuivre régulièrement les tests salivaires hebdomadaires, même lorsqu’on est vacciné. Il reste important, en effet, de détecter les porteurs asymptomatiques.
    Poursuivons nos efforts !
     
    (Communiqué INAGO)

  • Plombières sous la barre des 2 cas de CoVID-19 dans la semaine

    Pour la première fois depuis des mois, nous sommes sous la barre des deux cas CoVID-19 dans la commune endéans les 7 derniers jours.
    Pour que tous ces efforts fournis de la part de tous ne soient pas vains, nous vous rappelons que les déplacements depuis la Belgique vers l’étranger sont vivement déconseillés. Pour les personnes qui voyageront malgré tout, les règles seront renforcées. Toute personne séjournant plus de 48 heures (peut-être bientôt 16h, décision à venir) dans une zone rouge sera considérée comme un contact à haut risque. La période de quarantaine pour ces personnes commence le jour du départ de la zone rouge, à condition que ce soit clairement et objectivement identifié sur le PLF (formulaire de localisation du passager). Cela implique, pour les citoyens qui reviennent d'une zone rouge située à l'étranger, qu’une quarantaine de minimum 7 jours doit être observée, suivie de 7 jours de vigilance supplémentaire (c'est-à-dire 7 + 7).
    Soyons solidaires !

  • Taux de surmortalité dans nos communes en 2020

    En 2020, un peu plus de 127.000 décès sont survenus. C'est près de 18.000 morts de plus qu'en 2019. Cette augmentation importante se base sur les données publiées par Sciensano, l'Institut de santé publique. Notons que le nombre total de décès dus au coronavirus et à la canicule (21.123) est plus élevé que la surmortalité totale en 2020 (17.966).

    Aubel + 19,6 %
    Dalhem + 18,6 %
    Fourons + 14 %
    Plombières + 12,4 %
    Visé + 35,9 %

     

  • Bon taux d'incidence

     
    Le taux d'incidence = le nombre de cas (somme des 14 derniers jours) x 100.000 divisé par la population

     

    Aubel 47
    Dalhem 412
    Fourons 216
    Plombières 66
    Visé 245