Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Trois-Frontières a de quoi être fier !

    Le FC Trois-Frontières (P2B) a de quoi être fier de la copie rendue ce dimanche sur la pelouse détrempée de Raeren-Eynatten. Les joueurs de Geoffrey Foguenne ont fait jeu égal en première période. Il a d’ailleurs fallu attendre la 44e pour trouver trace du premier tir cadré des Raerenois, qui évoluent pourtant deux étages au-dessus, en D3 ACFF. Dès la reprise, Pirnay était au bon endroit pour ouvrir le score en faveur des visiteurs. Dans la foulée, sans un double arrêt de Longaretti, TroisFrontières doublait l’écart. À la place, l’égalisation tombait à la 51e des pieds de Stochkov, via le poteau. À la 69e, on croyait Raeren-Eynatten définitivement lancé suite au joli solo de Lauffs (2-1), mais Trois-Frontières trouvait les ressources pour recoller immédiatement, à nouveau via Pirnay (2-2 à la 70e). Gatez repoussait ensuite l’échéance via sa latte, avant que Klauser (87e) puis Mangaya (90e) n’offrent la victoire à Raeren-Eynatten sur le score de 4-2. De quoi aller à Stockel (P1 brabançonne) lors du deuxième tour.

    « Cela n’a pas été le plus grand match de Raeren-Eynatten, mais malgré un scénario digne d’un vrai match de Coupe, on a su rester serein et faire la différence sur quelques actions, avec un happy end comme on les aime. Dans le jeu, on a encore beaucoup de choses à régler. Je tiens aussi à adresser un grand bravo au FC Trois-Frontières, qui a livré un match très solide. Ce dimanche, notre adversaire méritait bien mieux que ce 4-2 final ! », signalait Jonathan Negrin, le coach raerenois.

    Dans le camp d’en face, Geoffrey Foguenne nourrissait une fierté bien légitime au regard de la prestation accomplie par ses joueurs. « Je pense qu’on n’a pas vu les deux divisions d’écart sur tout le match. Même physiquement, on n’était pas en dessous. Ce sont des faits de match qui ont fait qu’on est battu. Ainsi, on est passé près du 0-2 et au lieu de ça, c’est 1-1. Cela a en tout cas été un beau match de foot, on a offert une bonne opposition à une équipe qui a joué la tête en D3 Amateurs la saison passée. On les a bien ennuyés et on peut être fier », commente le coach du FC Trois-Frontières.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 31 août 2020

    Lire la suite

  • Hombourg a surpris un Rechain qui n’est pas du tout prêt

    Belle surprise pour Hombourg, pensionnaire de P2, qui se qualifie chez une P1, certes diminuée et pas prête mais qui a dû faire face à un bon bloc, à une bonne organisation et beaucoup plus d’engagement qui ont, donc, fait la différence au marquoir…

    Si ce match était un moment historique pour Rechain qui participait pour la première fois à la coupe de Belgique, il ne restera pas un bon moment car le petit poucet (Hombourg) est venu s’imposer sans trop de difficultés finalement. La jeune bande à Xavier Stassen a joué groupée, organisée, sans nécessairement boucher son but et, surtout, en montrant bien plus d’engagement que les pensionnaires de P1.

    L’Athlétic n’a pas volé sa qualification et aura, cette fois, le privilège de recevoir dimanche prochain. Ce sera Sint-Job, une... p2 anversoise ! Les « Oranges » se sont ménagés les plus belles occasions de la rencontre, notamment deux fois par Duthoo juste avant le repos, mais c’est Bauwens (49e), puis Beckers (74e) qui portaient l’estocade (0-2), même si Ernst donnait un maigre espoir en toute fin de match (1-2 à la 87e).

    « Je suis déçu et je ne veux pas parler des absents », signalait Claudy Dardenne. « Notre préparation a été fortement perturbée avec mon opération, puis notre période Covid. Du coup, nous avons eu 11 séances de moins et cela s’est ressenti… Hombourg a joué avec un bloc bas et nous attendait dans son camp. Mais on n’a pas été capable de trouver les intervalles. Il est clair que l’engagement était clairement chez notre adversaire. On a joué trop long… »

    L’entraineur-gardien du AC, Xavier Stassen, répliquait : « Je suis, bien évidemment, hyper satisfait de mes gars car je me posais pas mal de questions en arrivant ici aux Tourelles. Je n’ai rien à reprocher à mes gars, même pas sur le but concédé où il ne devait pas y avoir un corner pour notre adversaire. Et sur cela, ils reviennent à 1-2. C’est clairement notre meilleure prestation depuis la reprise et… notre première victoire en plus ! C’est encourageant pour la suite. On a été meilleur que Rechain, je regrette juste, parfois, notre manque de justesse devant, mais on a retrouvé notre assise défensive et cela me va !»

    Si Baltus s’est retiré rapidement (31e) pour une cheville touchée, du côté de l’Entente, Hamrouni avait dû se déconvoquer le matin du match pour problèmes gastriques (NDLR : aux urgences à l’hôpital). Ben Sellam quittait aussi le jeu pour une gêne à la cuisse alors que Frère s’est aligné avec une cheville gonflée. Bref, il y a pas mal de boulot pour « Rackham » à 15 jours de la reprise du championnat… 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 31 août 2020

    Lire la suite

  • Fête foraine à Hombourg

    Bienvenue à la kermesse de Hombourg!

    Nous sommes heureux de vous accueillir dans le respect des règles en vigueur.

    La Kermesse est organisée dans un espace clos pouvant accueillir maximum 200 personnes à la fois.

    Un sens giratoire a été mis en place.

    Les heures d'ouverture sont les suivantes:
    - samedi: de 17h00 à 23h00;
    - dimanche: de 15h00 à 23h00;
    - lundi: de 17h00 à 23h00.

    La friterie et le Pub Grain d'Orge n'entrent pas dans le champ "kermesse". Les règles de l'horeca devront y être appliquées.

    Des agents seront présents à l'entrée pour vous accueillir et veiller au respect du nombre maximum. Nous les remercions d'ores et déjà pour leur disponibilité.

    Pour les +12 ans, le port du masque est obligatoire.

    Si vous avez ressenti dans les 14 jours précédents ou ressentez encore des symptômes tels que fièvre, maux de tête, diarrhée, difficultés respiratoires, toux, etc... nous comptons sur votre bon sens : merci de ne pas vous présenter à la kermesse.

  • Horaire inédit pour le duel entre Raeren-Eynatten (D3 ACFF) et Trois-Frontières (P2B)

    Foguenne : « Deux divisions d’écart, si pas trois… »

    Capture d’écran 2020-08-29 à 10.47.22.pngSur papier, le duel entre RaerenEynatten (D3 ACFF) et Trois-Frontières (P2B) semble un peu disproportionné, mais pas question pour autant pour Geoffrey Foguenne, le coach du FC TroisFrontières, de partir battu d’avance. « Pour nous, c’est un match de gala et heureusement, ce n’est pas trop loin (sourire). Il y a deux divisions d’écart, si pas trois, car Raeren a joué la tête en D3 Amateurs la saison passée. C’est une grosse cylindrée et cela va être difficile, mais ce sont des êtres humains comme nous. On devra avoir du respect, mais pas trop. On n’a en tout cas rien à perdre ce dimanche. On va évoluer sur un beau terrain, face à une belle équipe et on a tout à gagner. Si, par surprise, on gagne, il faudra malheureusement se taper un déplacement du côté d’Anvers (rire). J’espère surtout qu’on ne prendra pas une raclée », signale notre interlocuteur, lui aussi ravi de renouer avec les matchs officiels après 8 matchs amicaux. Le dernier en date, c’était cette semaine à Aubel (P1), avec un succès 1-2 à la clé.

    Reste à savoir pourquoi la rencontre est programmée ce dimanche à… 18 heures. « En fait, on a notre tournoi des jeunes tout le week-end et tout le monde est sur le pont pour y travailler. Vu le contexte actuel, on ne pouvait pas se passer de ce tournoi et on a donc demandé à jouer le plus tard possible », ponctue Geoffrey Foguenne.

    En face, Jonathan Negrin est ravi des progrès affiché par son équipe au fil des semaines. « On a suivi une progression linéaire », se réjouit-il. De bon augure, assurément.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 août 2020

     

    Lire la suite

  • Hombourg a été rassuré par l’Entente Rechaintoise quant à son gros souci lié au Covid-19

    Le coach hombourgeois, Xavier Stassen reste dubitatif. « Non pas vis-à-vis de Rechain qui nous a rassurés sur la situation que tout le monde connaît. Un joueur m’a même envoyé son test négatif. Notre adversaire a fait le Capture d’écran 2020-08-29 à 10.39.36.pngmaximum pour ce match vis-à-vis de nous. Bien franchement, la situation est saine ! Mais mon équipe ne tourne pas bien et prend trop de buts durant cette préparation dont je ne suis pas pleinement satisfait. Notre secteur défensif faisait notre force la saison passée et là, ça coince. J’espère que c’est la situation du moment qui provoque cela et je me réjouis d’être à Rechain pour voir où nous en sommes. »

    En plus de ce joli derby proposé, il faut savoir que le vainqueur pourrait encore recevoir deux fois s’il venait à passer les deux tours suivants. « C’est pour cela que nous sommes motivés », disait « Rackham ». « Je regrette que 3 de nos matchs aient été supprimés et surtout celui de mardi où Verviers l’a supprimé d’office ! C’est incompréhensible. Mais bon, vivement dimanche que l’on puisse voir où on en est. J’ai pu m’entraîner mardi et jeudi avec 11 joueurs de champ. On verra ».

    Et Xavier Stassen de conclure : « On a hâte de reprendre, d’avoir un match à enjeu. Je suis dans le doute par rapport à mon équipe, mais impatient de la voir à l’œuvre ». 

    D'un article de PATRICK GODARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 août 2020

    Lire la suite