Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trail

  • Olivier Remacle en pleine réflexion sur son avenir

    Pour toute une série de raisons, dont la crise sanitaire qui a bousculé tout le calendrier bien entendu, Olivier Remacle (Montzen) s’est fait rare, très rare même, sur les compétitions de course à pied en cette année 2020. Le spécialiste du trail, trois fois champion de Belgique, est en réalité en pleine réflexion quant à l’orientation qu’il veut donner à sa carrière. «Dois-je m’arrêter ou alors continuer la compétition de haut niveau et du coup, m’y remettre à fond au Capture d’écran 2020-12-02 à 10.29.36.pngniveau de l’entraînement?» Car c’est bien là le nœud du problème: il s’entraîne nettement moins qu’avant. L’une des raisons, c’est son emploi du temps professionnel surchargé, avec une société florissante dans le domaine des parcs et jardins et un carnet de commandes qui ne désemplit pas. «J’ai beaucoup de boulot actuellement. Je suis parti de 6h30 à 18h et après, je m’occupe des papiers, mais je ne m’en plains pas du tout, car j’adore mon travail.»

    LE DÉCÈS DE SON COACH

    Un autre facteur de taille s’est ajouté récemment dans sa réflexion: le décès de Stéphane

    Dmyterko, son emblématique coach hervien, à la fin du mois d’octobre. Une disparition qui a beaucoup affecté l’athlète montzenois. «J’ai vraiment du mal à m’y remettre. En réalité, je m’étais bien entraîné pour le semi-marathon de Herve, qui devait avoir lieu le 24 octobre, mais qui a été annulé juste avant. Or, j’étais vraiment bien à ce moment-là, j’étais en forme et ma motivation en a pris un coup.» Et l’ancien footballeur de poursuivre son raisonnement. «J’avais dit que j’arrêtais la compétition, que je n’allais plus courir pour la gagne, car cela va de pair avec les entraînements. Ce n’est pas encore sûr, je ne ferme pas la porte, mais en tout cas, j’ai levé le pied à fond. Qui plus est, j’ai déjà gagné pas mal de courses et je ne suis pas en manque de victoires.»

    «MON CORPS A DÉJÀ BIEN TRINQUÉ»

    Concrètement, la période fin décembre – début janvier sera cruciale pour son avenir en compétition. Soit il s’y remet à fond à l’entraînement pour mettre toutes les chances de revenir au top de son côté et la machine est relancée, soit il confirme ce pas de côté. «Mais je ferai toujours du sport! Je me fixe la fin du mois de décembre pour me réorienter. Il s’agira de prendre la bonne décision, en tenant compte aussi du fait que, depuis que je cours, mon corps a déjà bien trinqué. J’ai déjà eu pas mal de blessures. D’un autre côté, je n’ai plus mal nulle part actuellement. Tout va bien, si ce n’est que je cours moins. Mais est-ce bien raisonnable de s’entraîner comme un fou, avec le boulot en plus? J’ai du mal à me projeter.»

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 décembre 2020

  • 2ème Trail de Noël

    2ème Trail de Noël à Hombourg (Terrain de foot de l'AC Hombourg)


    3 distances au choix

    • 12 km (200 D+) Course PAF : 8 € en préinscription - 12 € le jour de la course
      (Parcours ouvert aux marcheurs : PAF : 8€)
    • 24 km (500 D+) Course PAF : 10 € en préinscription - 12 € le jour de la course
    • 35 KM (670 D+) Course PAF : 12 € en préinscription - 14 € le jour de la course


    https://traildenoelhombour.wixsite.com/trail-de-noel/home

    Pré inscriptions : https://traildenoelhombour.wixsite.com/trail-de-noel/pre-inscription

  • Abandon au 37e km (sur 56) pour le champion de Belgique à l’OCC

    Ce jeudi, c’était l’OCC. Une des six courses du programme de l’UltraTrail du Mont Blanc, à Chamonix. 56 kilomètres pour 3484 mètres de D+. Un morceau de choix que l’homme de Montzen avait coché dans le calendrier 2019 au moment de définir ses objectifs.

    La semaine avant ce rendez-vous international, Remacle nous était apparu affûté et confiant. « Le top 20 est possible », nous avait-il confié.

    Las, boum. Après un départ « endedans » (« Aux alentours de la 50e, 60e place, comme il avait été convenu avec mon coach Capture d’écran 2019-08-30 à 07.35.45.pngStéphane Dmyterko »), le triple champion de Belgique commença à glisser vers l’arrière, avant de mixer course et marche dans la descente vers Vallorcine. Là-bas, c’était l’abandon…

    « J’étais cassé, j’avais mal partout », nous expliquait-il quelques heures plus tard. « Déjà vers le 15e kilomètre, je n’avais plus rien dans les jambes. En fait, en arrivant mardi, j’ai commencé à sentir des picotements dans la gorge. Le mercredi matin, le mal s’était installé. J’avais les ganglions gonflés. Une angine. J’ai pris du thym dans de la tisane avec du miel. Du Dafalgan. Des gommes. Rien n’y a fait. Je suis sûr que c’est l’air conditionné dans la voiture pendant la descente vers la France qui a fait cela… En attendant, même si je sais que ce sera terminé dans les 48 heures, la nuit qui a précédé la course, je dégoulinais. J’étais tout trempé. Mal dormi en plus. C’est décevant, clairement. Une très mauvaise année, en fait… » Pour oublier cela, pour oublier le forfait sur la Bouillonnante et le marathon du Mont Blanc loupé (50e après deux top 20 consécutifs), Olivier Remacle sait ce qu’il doit faire. « Je ne sais pas si cela me fera tout oublier, mais il est clair que le championnat de Belgique de trail, fin septembre à Xhoffraix, sera la dernière occasion cette année de sortir un truc… » D’ici là, il a encore huit jours dans la région de Chamonix pour « manger » du D+ et de la belle montagne. 

    EV dans LA MEUSE VERVIERS du 30 août 2019

    Capture d’écran 2019-08-30 à 07.37.53.png

    Lien permanent Catégories : Montzen, Trail
  • Olivier Remacle revient pour la 3e fois à Chamonix sur le marathon

    Le champion de Belgique de trail disputera dimanche le marathon du Mont Blanc. Départ à Chamonix, arrivée au pied du Brevent avec 42 km et 2780 mètres de D+ entre les deux pour plus de 4 heures d’effort.
    19e en 2017, 14e l’an dernier. Deux top 20 forgés face à des oppositions musclées, tant le rendez-vous est un classique du calendrier international.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Montzen, Trail
  • Des nouvelles d’Olivier Remacle

    Premièrement, écrit-il sur Facebook, la reception de la dotation Salomon : on a attendu mais cela en valait bien la peine. MERCI POUR TOUT.
    Ensuite ce week end s’annonce encore grandiose du côté de Chamonix. Après un début d’année délicat, je serai au départ ce dimanche sur le marathon du Mont Blanc qui sera pour moi la deuxième course cette année.
    Avec 2 bons mois d’entraînement dont un stage dans les Vosges, pas mal d’inconnues donc mais une détermination encore plus grande.

    Suivi live dimanche dès 8h sur : https://mbm.livetrail.run/coureur.php

    Lien permanent Catégories : Montzen, Trail