Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conférence

  • Ethiopie, berceau de l’humanité - par Hubert Ernst

    Conférence le jeudi 22 octobre dès 19h30 au Cercle de Montzen (rue Hubert Denis 24 4850 Montzen)

    Hubert Ernst est originaire de Montzen. Après une carrière d’enseignant au Collège Notre-Dame de Gemmenich, celui-ci a décidé de profiter de sa retraite en voyageant de par le monde. L’une de ses destinations les plus marquantes a été l’Ethiopie. Ce pays est connu pour être le berceau de l’histoire de l’humanité. Au travers de son voyage, Hubert Ernst vous parlera de ce magnifique pays, de son histoire, sa culture ou encore ses habitants. Au cours de son périple, il a pu découvrir bon nombre de vestiges, monuments mais aussi un accueil particulièrement chaleureux de la part de ses habitants.

     

    Inscription obligatoire auprès de l’ASBL Espace Culture. Pour des raisons d’ordre sanitaire, le port du masque est obligatoire et la participation est limitée à 50 personnes. Contact : 087/339664 0476/980015 espacecultureasbl@gmail.com



  • La déclaration des Droits de l'Homme de 1948

    Ce samedi 7 mars 2020, la Société d'Histoire et d'Archéologie du Plateau de Herve vous propose une conférence par Vincent Genin, de l'Université de Liège, avec pour thème 1948 La déclaration des Droits de l'Homme.

    Aujourd'hui, les Droits de l'Homme sont bafoués dans le monde et même en Europe.  Un immense espoir est pourtant né après la seconde guerre mondiale.  Le conférencier nous rappellera le contexte de l'origine des droits de l'homme en 1948. En effet, le 10 décembre 1948, l'assemblée générale de l'ONU à Paris a proclamé la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples.

    Rendez-vous à 14 h 30 Maison Troisfontaines, Place Albert I,  41 à 4650 Herve

    PAF : membres SHAPH et famille : 3 euros; non-membres :5  euros

    Infos : André Moureau 087.67.55.62

  • Témoignage à l'église de Hombourg

    Capture d’écran 2020-02-06 à 12.48.23.png

    La Maison Shalom est née au milieu des atrocités de la guerre civile au Burundi le 24 Octobre 1993 pour allumer la lumière du pardon et créer une nouvelle génération  capable de briser le cycle de violences. 

  • Les défis de la transition énergétique

    Conférence de Damien Ernst

    Au Cercle de Montzen  (Rue Hubert Denis 24 - 4850 Montzen)

    Damien Ernst, le spécialiste de l’énergie est originaire de Montzen. Professeur à l’Université de Liège et affilié à l’Unité de Recherche Monteflore, il nous parlera notamment des enjeux et des nouveaux défis engendrés par la transition énergétique sur les plans technique, financier, humain et bien évidemment écologique. Il resituera également le contexte géopolitique dans lequel cette transition aura lieu. Pour finir, nous aborderons les leviers politiques qui pourraient être susceptibles de donner à l’Europe les moyens de tirer parti du paysage énergétique actuel.

    Entrée gratuite

     

  • Il y a 75 ans, le bombardement de la gare de Montzen

    Jeudi 2 mai, conférence à Montzen (ancienne salle des mariages) à 20h00  présentée par Marc SIMONS

    « Au lendemain de la grande guerre, les Allemands nous ont laissé un cadeau pratique : la gare de Montzen, le lien qui nous manquait pour relier Anvers au bassin de la Ruhr. » Fr. Olyff dans Nation Belge.

    … et c’est ainsi que naît « Montzen-Cité » !

    En 1940, la gare de Montzen est un nœud ferroviaire très important pour l’armée d’occupation : convois militaires et de marchandises s’y croisent en nombre. Plusieurs canons de la DCA et projecteurs  quadrillent la gare. Radio Londres et des tracts préviennent la population d’un éventuel bombardement. Des abris sont construits. Dans certaines caves sont prévus matelas, réserves alimentaires.

    La nuit du 27 au 28 avril 1944, à Henri-Chapelle, les curieux observent un magnifique feu d’artifice « wie a Kriestbaum ». Sur place, c’est l’enfer. La population n’a eu que quelques secondes pour se mettre à l’abri. 120 avions anglais déversent 1200 bombes. Le bilan est lourd : au moins 72 morts et de nombreux bâtiments partiellement ou complètement détruits, … Le bombardement n’a pas atteint son objectif, les avions ont survolé la gare transversalement. Un premier train la traverse 24 heures plus tard. La reconstruction du quartier en ruine prendra des années.       

    Si vous avez des photos, documents pouvant illustrer la conférence, merci de contacter via espacecultureasbl@gmail.com087.33.96.64 ou simonsmarc1962@gmail.com 0494.07.77.06