Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Culture

  • La commune de Plombières rembourse le précompte immobilier aux Asbl propriétaires d'infrastructures culturelles.

    Les infrastructures culturelles et sportives qui appartiennent aux villes et communes sont exemptées de précompte immobilier. C'est ainsi que la Commune de Plombières ne paie aucun impôt foncier pour ce type d'infrastructures telles que les salles culturelles de Gemmenich, Montzen, Moresnet, ainsi que pour la maison de village de Sippenaeken. Il en est de même pour les terrains de football, buvettes et vestiaires des clubs locaux, ainsi que les halls de sport et de tennis de Gemmenich. Mais sur le territoire communal, il existe également des infrastructures notamment culturelles qui appartiennent à des Asbl et qui, tout comme les infrastructures communales, sont mises à disposition des associations locales. Par contre, elles ne bénéficient pas de l'exonération fiscale telle qu'elle est octroyée à la Commune. Elles sont dès lors dans l'obligation de payer le précompte immobilier. C'est notamment le cas pour les Asbl hombourgeoises propriétaires des salles St Brice et St Joseph, la Maison des Jeunes de Moresnet et l'Asbl "Au Viaduc de Plombières", propriétaire d'un hall de chars de carnaval. Ces associations remplissent en quelque sorte des missions d'intérêt général et sans leurs infrastructures, la Commune aurait été amenée à investir elle-même dans celles-ci. Aussi, la Commune de Plombières a décidé de rembourser annuellement le précompte immobilier à ces quatre Asbl. Pour l'année 2019, un montant de 5.040,55 € vient d'ailleurs d'être versé, ce qui permet dorénavant d'établir une certaine équité entre les différentes salles.

    Lucien Locht, président du Cpas de Plombières  et échevin des finances de la Commune.

  • Une semaine à travers le Pays de Herve

    La légèreté, la simplicité, la lenteur, la rencontre, le partage tels sont les mots qui définissent le mieux le projet « La Marche des simples ». Et "Racines" s'inscrit dans la tournée "La Marche des simples".

    Reprenons pas à pas et dans le désordre !

    LA MARCHE DES SIMPLES

    Pendant 7 jours sur les chemins de l'été, de ce 26 août au 1er septembre, une femme marche de village en village. A chaque étape, elle donnera son spectacle "Racines". Ainsi, chaque soir à 20h, elle posera son sac à dos et son accordéon au pied d'un arbre, dans un coin de jardin ou dans une grange. La nuit résonnera alors des rires et des interrogations des personnes présentes...

    QUI EST LA FEMME QUI MARCHE?

    Cette femme qui marche, c’est Chantal Dejardin qui, depuis 28 ans, cumule les casquettes de conteuse, accordéoniste et auteure. Elle conte pour les belles, les idiots, les utopistes, les riches, les pauvres, les malins, les idiots, les syndicalistes, les scouts, les nains de jardin, les princes charmants, ceux qui ont un chapeau, celles qui n’ont pas de manteau. Elle conte dans les jardins, les grottes, les prisons, les châteaux, les maisons, les bois, les salles de spectacles, les écoles, sur les places et dans la rue.

    Elle conte des histoires éternelles et sans âges, des contes de toujours, des faux mensonges et de vraies vérités.

    RACINES, LE SPECTACLE

    Racine vient du mot "radical. Organe généralement souterrain des plantes vasculaires qui les fixe au sol et assure leur ravitaillement en eau et en sels minéraux. Les histoires traditionnelles, éternelles et sans âge sont des racines. Elles nous nourrissent, nous abreuvent, nous fixent dans la terre, nous relient au très profond pour nous élancer dans les très hauts sommets du ciel.

    Ce spectacle qui allie contes traditionnels du monde entier, musique et chants est accessible à partir de 8 ans. Les adultes peuvent être accompagnés d'un enfant. Après la représentation, le public est invité à discuter du contenu du spectacle, de la vie, du monde, du présent, de l'avenir.

    Info : 0479/ 49.51.45.

    Paf : libre.

    VENDREDI 30/08 à 20 heures au Château Beusdael à Plombières

  • Réception des sociétés du dimanche 13 janvier 2019 à Montzen

    La Commune de Plombières a remis, comme chaque année, des récompenses aux personnes méritantes de l’entité.  Et cette année, ce sont quelques 35 personnes qui ont été mises à l’honneur, tant dans le domaine associatif et culturel que dans le monde du sport.

    La cérémonie portait bien son nom cette année, puisqu’elle a été agrémentée de plusieurs extraits vidéos ainsi que de nombreuses photographies illustrant les performances de nos Plombimontois.

    Après une belle présentation de la nouvelle Bourgmestre, Marie Stassen, ainsi que de l’échevine en charge du sport, Nadine Schyns, chaque échevin et conseiller présent a présenté à tour de rôle un lauréat à qui un cadeau fut remis par un membre du Conseil communal des Enfants.

    Cette année, nous retiendrons plus particulièrement les 70 années d’activité de Monsieur Félix Drooghaag au sein de la Royale Harmonie Sainte Cécile de Gemmenich et les 67 années d’activité de Monsieur Léon Schifflers, à titre posthume puisqu’il est décédé le 3 janvier dernier, au sein de la chorale « Les Amis réunis » de Montzen.

    Dans le domaine sportif, nous pouvons souligner les performances de Gilles Didden, triple vainqueur au championnat d’Allemagne de VW Cox modifiées, Gaëtan Dejalle, Plombimontois ayant réalisé le meilleur temps lors des 3 joggings organisés dans la commune de Plombières, et Olivier Remacle qui reste toujours le Champion de Belgique en trail !

     

    Lire la suite

  • Concert de Noël de Gemmenich

    41e Concert de Noël à l'Eglise St Hubert de Gemmenich - Royale Chorale St Grégoire Gemmenich avec la participation :

    - du groupe vocal "The Nightingales"

    - de Fabrice Aldenhoff 

    - de la Société Royale "L'Harmonie" Gemmenich.

     

    Organisation : Royale Chorale St Grégoire Gemmenich

    COORDONNÉES

    Église Saint Hubert

    Rue des Ecoles
    4851 Gemmenich
    Téléphone  : +32 (0) 87 78 42 21
  • Deux projets régionaux retenus pour commémorer la fin de 14-18

    La Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a lancé fin 2017 des appels à projets en lien avec le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale et le 80 ème anniversaire de l’arrivée importante de réfugiés en Belgique, dans le cadre du décret du 13 mars 2009 relatif à la transmission de la mémoire des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des faits de résistance ou des mouvements ayant résisté aux régimes qui ont suscité ces crimes.

    Parmi les quinze projets retenus, figurent trois initiatives en région verviétoise. Le premier appel visait des projets d’organisation de visites de lieux de mémoire et de séminaires à destination des enseignants. Quatre dossiers ont été retenus dont « 1918, Plombières 100 souvient » développé par l’Espace Culture asbl de Montzen. Onze autres dossiers ont été retenus dans le cadre du deuxième appel à projets, qui visait quant à lui la réalisation de productions diverses en lien avec l’objet du décret « Mémoire ». Le projet « Exposition ‘Guerre et Paix. Spa et l’Europe, 1914-1920’ » de l’ASBL Histoire et Archéologie spadoises ainsi qu’à nouveau « 1918, Plombières 100 souvient » de l’ASBL Espace Culture de Montzen ont été sélectionnés. Ces projets se partageront une subvention totale de 68.713 €.