Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Patrimoine

  • C'est peut-être reparti pour un tour et une troisième procédure de vente !

    Capture d’écran 2022-08-29 à 08.06.05.pngLa saga de la rénovation du couvent de Gensterbloem, à Hombourg, le long de la grand-route menant de Henri-Chapelle à Aubel, n’a pas encore livré son dernier épisode. L’ex-propriétaire réclamerait à nouveau l’annulation de la vente !

    Un article d'Yves Bastin, Journaliste, dans LA MEUSE VERVIERS du 29 août 2022.

  • Marie Stassen s'adresse à ses collègues belges et hollandais à Fouron-le-Comte

    IMG_4004.jpegNos 7 communes ont des défis communs, urgents et complexes à gérer. Ces défis nécessitent de nombreuses ressources et de nombreuses personnes pour les relever. C'est pourquoi nous avons postulé ensemble pour l'appel de reconnaissance du parc paysager qui avait été lancé par le gouvernement flamand en 2021. 

    Une reconnaissance comme parc paysager est une opportunité unique pour concrétiser la coopération transfrontalière et obtenir des moyens structurels de personnel ainsi qu’un budget d’investissement. En effet, nous collaborons déjà dans plusieurs domaines, notamment au niveau de l’eau avec les communes hollandaises puisque nos cours d’eau ne s’arrêtent pas aux frontières mais que leur qualité et leur gestion en cas d’inondations ont un impact évident sur les autres communautés et pays.  

     Notre candidature a été envoyée sous le titre " Bocage sans frontières" et elle s’est avérée être un succès. Demandez à l’un des milliers de cyclistes qui parcoure chaque semaine notre région, les similitudes paysagères sont claires et les frontières ne correspondent pas à des différences de paysages.

    Les sept communes concernées ont à présent l’opportunité de rédiger une vision et un plan d'action d'ici mai 2023, en collaboration avec leurs habitants, leurs agriculteurs, leurs utilisateurs et propriétaires fonciers, leurs entrepreneurs touristiques et leurs visiteurs. Après l’été, tous les citoyens et acteurs locaux auront l’opportunité d’exprimer leur opinion et idées concernant le parc paysager grâce à une enquête en ligne et une journée entière consacrée à l’histoire et l’origine du paysage transfrontalier ainsi que les idées pour l’avenir. Plus d’infos suivront fin de l’été.

    Ce projet sera d’ailleurs présenté lors d’un évènement spécifique dans chaque commune pour que tous les citoyens puissent se l’approprier.

     Cette candidature est en tous cas pour nous, commune de Plombières, l’occasion de tisser des liens encore trop peu fréquents avec la commune de Fourons, notre commune voisine avec laquelle de nombreux plombimontois entretiennent des relations fortes, notamment au niveau de la vie musicale mais que l’histoire avait peut-être un peu freinées. C’est aussi l’occasion de renforcer les liens déjà existants avec Aubel et d’en créer avec Dalhem qui ne fait pas partie du même arrondissement, malgré nos préoccupations communes. Enfin, nous sommes déjà régulièrement en contact avec Vaals, Gulpen-Wittem et Eijsden-Margraten. Il faut dire que les communes hollandaises ont cette culture de l’échange et qu’elles entretiennent ces relations bien nécessaires entre voisins.IMG_4005.jpg

    De notre côté, nous espérons bien sûr profiter de cette richesse transfrontalière, mais aussi d’en faire bénéficier les communes du Pays de Herve qui partagent bien sûr beaucoup de caractéristiques paysagères communes, et ce via la fiche paysagère du GAL. Rien qu’en matière d’agriculture, nous constatons que les Fourons ont un pas d’avance sur nous, que la collaboration entre le "Regionale Landschap" et les agriculteurs a pour conséquence une transformation des prairies avec des fruitiers qui poussent ça et là, permettent de varier la prairie, créent de l’ombre, avec des haies fourragères qui permettent de nourrir le bétail de manière naturelle. De même, du côté néerlandophone, nous avons déjà organisé des réunions entre agriculteurs pour la gestion des cours d’eau le long des pâtures. Et j’ose espérer que du côté wallon, nous pouvons, nous aussi amener de l’expérience à nos voisins dans les matières qui nous rassemblent aujourd’hui.

  • Fin de la saga Gensterbloem

    Capture d’écran 2022-06-08 à 15.28.20.pngFin de saga en vue pour l’ancien couvent de Gensterbloem, sur la crête menant au cimetière américain dit d’Henri-Chapelle : le bien a été adjugé pour 215.000 €.

    Un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 juin 2022 et un Capture d’écran 2022-06-09 à 10.13.55.pngarticle de Pierre LEJEUNE dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 9 juin 2022..

  • Gensterbloem remis en vente

    Article à lire dans L’AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 25 mars 2022.5653757C-DDD5-460F-9050-8680C6681412.jpeg

  • L’archivothèque se développe

    Capture d’écran 2022-02-11 à 08.37.00.pngUn appel va prochainement être lancé à la population pour étoffer et pourquoi pas trouver de nouveaux documents et de nouveaux bénévoles.

    Un article de FRANCE FOUARGE à lire dans L’AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 11 février 2022.