Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gastronomie

  • Les Trois Marronniers sont à vendre

    L'Immobilière Wolfs annonce la vente d'une propriété exceptionnelle composée d'anciens bâtiments de ferme, magnifiquement rénovée et merveilleusement située au coeur d'un superbe paysage vallonné sur plus d'un hectare. Actuellement consacrée en salles de réception et de restaurant depuis 27 ans, ce bien de charme, stratégiquement implanté à proximité des 3 frontières vous offre un potentiel impressionnant ! Profitez d'une maison d'habitation joignante, de quatre garages, d'un beau terrain aménagé avec plaine de jeux et d'un très vaste parking ! On pourrait enfin envisager, sous réserve d'autorisation, la division et/ou la transformation de cette propriété en plusieurs lots (habitations, terrains, ...), promotion immobilière, implantation de bureaux de haut standing (énorme parking), ... ! 

    Plus d'informations dans un article de Pierre LEJEUNE dans "L'Avenir-Le Jour" du 20 janvier 2021

  • Un repas offert aux moins nantis

    Le restaurant la Véranda a fait plaisir à 17 famillesCapture d’écran 2020-12-26 à 11.37.26.png

    Dix-sept familles plombimontoises ont reçu un beau cadeau de Noël en ce jour de réveillon. Elles se sont vues offrir un menu de fête. Les repas suspendus, proposés par la brasserie La Véranda, ont tous été financés via des dons.

    Fabrice Lejar et Cynthia Roggemans se sont transformés en père Noël ce jeudi. Grâce à la générosité de nombreux donateurs, le couple de restaurateurs plombimontois a pu offrir 48 menus de fête à 17 familles dans le besoin. Une belle action de solidarité qui a rencontré un franc succès auprès de la population. « Quand Fabrice a lancé l’idée voici quelques semaines, je n’y croyais pas trop. Mais aujourd’hui, c’est fantastique de se dire que l’on a pu offrir un peu de bonheur à toutes les familles qui s’étaient manifestées auprès du centre alimentaire », explique Cynthia Roggemans.

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 décembre 2020

  • Un restaurateur propose des repas de fêtes suspendus

    Offrir un menu de fête à 29 € pour une personne dans le besoin

    L’idée est originaire d’Italie. Là, le café suspendu est légion depuis des décennies. Fabrice Lejar, un restaurateur de Moresnet a décidé d’adapter cette tradition napolitaine. En cette période de Noël, il propose donc d’offrir un véritable menu de fête au plus nécessiteux de la commune. Pour offrir un menu, il vous faudra débourser 29€.

    Coquilles Saint-Jacques, truffe, dinde et douceurs en tous genres, pour les repas de fêtes, le Belge n’a pas l’habitude de lésiner sur les moyens. Tous n’ont pourtant pas la chance de pouvoir s’offrir ces mets d’exception qui agrémentent traditionnellement les soirées de réveillon. Fabrice Lejar, un restaurateur Plombimontois, a imaginé une formule qui permet de faire preuve de solidarité envers les plus démunis. « Je me suis inspiré des cafés suspendus italiens. J’ai adapté l’idée pour en faire des menus de fêtes suspendus », explique le patron de « La Véranda ».

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2020

  • L’Aubel Pure primée à l’international

    C’est une nouvelle belle récompense que vient d’obtenir la brasserie Grain d’Orge, installée à Hombourg. Après avoir reçu six médailles lors du concours provincial de bières spéciales voici un gros mois, c’est ici lors d’un concours international que la brasserie s’est fait remarquer.
    L’Aubel Pure, déjà décorée d’une médaille d’or en octobre dernier au concours provincial, décroche cette fois-ci la breloque de bronze dans la catégorie « Bitter» au Brussel Beer Challenge. « C’est l’un des concours les plus relevés qui existe. Le concours reçoit des bières de partout dans le monde. Nous, on n’y participe pas chaque année. Seulement lorsqu’on a des nouveautés intéressantes à présenter», explique Thomas Pleyers, commercial pour la brasserie.
    BIÈRE 100% BELGE
    Cette année, ils avaient l’Immortelle, pour qui les résultats ne sont pas encore connus, et l’Aubel Pure donc, deux de leurs dernières créations. «Recevoir une récompense, ça montre qu’on est sur la bonne voie. C’est une bière qui plaît énormément aux clients depuis qu’on la met en avant. Mais elle plaît aussi dans les concours donc. On en est fiers », insiste Thomas Pleyers. L’Aubel Pure est l’une des dernières venues dans la gamme de Grain d’Orge. « Mais il fallait lui laisser le temps de mûrir un peu. C’est une bière blonde très légère (5%), de type saison,
    avec une belle amertume et une belle sécheresse en bouche », expose Thomas Pleyers. La bière est par ailleurs brassée sans épices, simplement avec des malts et des houblons belges. D’où son nom de «pure». «C’est intéressant de ne travailler qu’avec des produits belges», conclut Thomas Pleyers, qui espère annoncer encore une bonne nouvelle dans les prochains jours lorsque les résultats tomberont pour l’Immortelle.


    LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2020

  • Choucroute ou potée