Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Décès de Monsieur Jacques COURSIL, époux de Madame Irène MITTELBERG

    Capture d’écran 2020-06-30 à 11.09.23.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Jacques COURSIL, époux de Madame Irène MITTELBERG, né à Paris le jeudi 31 mars 1938 et décédé à Plombières le jeudi 25 juin 2020 à l'âge de 82 ans.

    Le défunt repose au Funérarium HAUSMAN ( Successeur RADERMECKER Fr. et fils) (Welkenraedt): PAS DE VISITES

    Lien permanent Catégories : Décès
  • Muytjens est déjà en piste et sur le podium

    Olivier Muytjens est un pilote ‘privilégié’. Bien avant ses camarades de jeu, le pilote originaire de Moresnet a repris la compétition ce week-end en Allemagne. Avec une pole position sur la grille et un podium à l’arrivée… Ne dites plus VLN mais ‘Nürburgring Langstriecke Serie 2020’… Pour Olivier Muytjens, qui côtoie cette discipline depuis de nombreuses années, cela ne change pas grand-chose. « C’est surtout la situation sanitaire actuelle qui change pas mal de chose pour tout le monde », sourit le Belgo-Brésilien. « Ce sont des conditions particulières inédites pour tous. Le Covid-19 impose en effet des courses à huis clos actuellement. Et il faudra s’y faire car en Allemagne, on a déjà annoncé que les suivantes seront pareilles… Mais au moins, en Allemagne, on peut disputer des courses (rires). Dans les paddocks, seul un nombre très restreint de personnes peut avoir accès à l’enceinte du Nürburgring. Quant aux conditions de travail, n’en parlons pas… Les teams étaient installés dans une Pit-Lane faite de murs en béton installés dans le paddock puisque les box officiels ne pouvaient pas être utilisés pour des raisons d’hygiène. »

    Voilà qui rappelle un peu les courses ‘made in USA’ où les paddocks improvisés pour un weekend sont légions… Un contexte inhabituel qui n’a pourtant pas déstabilisé Olivier Muytjens et ses équipiers. « Notre team aligne 3 voitures cette saison au Ring. La Toyota GT86 Cup d’Alexander Müller et moi-même. Mais aussi une autre Toyota GT86 Cup pour le trio Tom Cloet, Brody et Jacques Derenne et une Porsche Cayman Club Sport pilotée par Jacques Castelein et Kurt Dujardyn. Une voiture dans laquelle des relais sont également prévus pour moi lors de certaines courses. »

    D’EMBLÉE LA POLE

    Lors des essais qualificatifs de ce week-end, Oli a réalisé d’emblée la pole position en catégorie SP3 devant la Subaru BRZ de Tim Schrick et Lucian Garvris. « En course, j’ai pris le départ lors duquel j’ai perdu de suite le bénéfice de cette pole. La Subaru BRZ de Tim ne sera plus délogée et des soucis d’embrayage nous fera encore perdre une place. Mais un podium pour débuter cette saison suffit à notre contentement ce week-end », conclut Oli Muytjens qui retrouvera déjà le Ring dans une quinzaine de jours pour une nouvelle endurance de 4 heures. « Plus précisément pour 2 endurances consécutives en un seul week-end, ce qui est assez rare dans cette compétition. Tout comme rouler devant des tribunes vides. Cela aussi, il faudra s’y faire. Enfin, pas trop longtemps j’espère… »

    Espérons-le aussi pour tous les protagonistes du Nürburgring Langstriecke Serie 2020 qui comptera tout de même 8 courses cette année pour une saison qui se clôturera le 21 novembre. « Avec au bout, je l’espère, ce fameux titre qui nous passe sous le nez depuis trop longtemps. On en a marre des titres de vicechampion. On veut la plus haute marche du podium fin de l’année. »

    La motivation et les objectifs de ‘Speed Oli’ sont on ne peut plus clairs… 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 29 juin 2020

    Lien permanent Catégories : Auto, Moresnet
  • Un projet inédit de permaculture

    L’OCP et le groupe @ctions, aux commandes à Plombières n’ont jamais caché leur volonté de faire de la commune une contrée plus verte où la consommation durable et la réduction des déchets seraient des priorités. Ils le prouvent une fois encore avec un projet inédit en matière de maraîchage.

    10.000M2 en PRÊT

    La commune de Plombières va prochainement lancer un appel à candidatures. Elle est à la recherche de personnes intéressées par un vaste projet de maraîchage. En pratique, les autorités ont décidé de mettre à disposition, à titre de prêt, une parcelle d’environ 10.000m2 qui se situe à l’arrière de l’école de Montzen. « Nous avons trouvé un système de contrat de prêt d’une durée de 9 ans, ce qui nous permet d’éviter le bail à ferme qui est plus contraignant », explique l’échevin Joseph Austen. Ce prêt ne se fera évidemment pas sans condition. La parcelle devra par exemple être cultivée en permaculture et devra avoir une vocation éducative pour les élèves de l’école qui se trouve juste à côté. Pour permettre à l’exploitant de la parcelle de s’y retrouver financièrement, la commune envisage la création d’un petit marché où seraient vendus les fruits et légumes produits.

    VENTE À LA SORTIE DE L’ÉCOLE

    « La vente de produits frais, récoltés sur cette parcelle, pourrait ainsi être organisée à la sortie de l’école ou durant le week-end », détaille Joseph Austen, qui espère que des candidats se manifesteront.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

     

  • Des projets à Plombières, Stoumont et Malmedy recevront aussi des subsides

    Capture d’écran 2020-06-27 à 12.05.53.pngLe ministre wallon des Infrastructures sportives a décidé de dégager une enveloppe de 10 millions d’euros. Parmi les projets retenus dans notre région, il y a celui de la construction d’un nouveau bâtiment sur le site du Panorama à Verviers. 642.760 euros ont été octroyés pour ce projet. L’ancien site minier à Plombières, la réfection des terrains de tennis de La Gleize et le changement des cibles pour les archers de Malmedy seront également subsidiés.

    À Plombières, l’aménagement du Parc de l’ancien site minier a obtenu un subside de 189.050 euros. Une très bonne nouvelle pour l’échevin Joseph Austen, qui porte ce projet depuis quelques années déjà.

    « On a prévu d’y aménager des modules de jeu pour les enfants, une piste d’athlétisme, faire un point nœud avec les différentes liaisons RAVeL… », détaille Joseph Austen.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • POint COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 26 juin 2020

    Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 26 juin 2020, pour Aubel et ses environs, pour la dernière semaine (les 7 derniers jours):
    • 41 cas recensés à Aubel (+2/semaine) 
    • 149 cas à Herve (+4/semaine)
    • 39 cas à Dahlem (+0/semaine, 23 jours consécutifs)
    • 31 cas à Fourons (+0/semaine, 20 jours consécutifs)
    • 56 cas à Plombières (+0/semaine, 47 jours consécutifs)
    • 33 cas à Thimister-Clermont (+2/semaine)
    • 56 cas à Welkenraedt (+0/semaine, 18 jours consécutifs)
    8 cas recensés cette semaine sur l'ensemble des communes répertoriées ici (~ 60.000 habitants) contre 0 la semaine précédente. Dont 2 sur Aubel depuis hier.
    Les cas repartent à la hausse, nous allons voir si le "tracing" va être efficace pour endiguer une deuxième vague. Il ne peut l'être que si l'on continue d'appliquer les gestes barrière, la distanciation physique et le port du masque lorsque c'est nécessaire...
    En cas de symptômes (toux, température, maux de tête... bref état "grippal"), consultez votre médecin. Et en cas de test positif, il est extrêmement important de répondre favorablement au traçage téléphonique, et de suivre les instructions de quarantaine.
    • Graphique 1: progression cumulée des cas sur Plombières, depuis le 31 mars (tableau ci-dessus).
    • Graphique 2: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes.

      courbes.jpg

    • Graphique 3: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes, en fréquence (cas/1000 hab.). La moyenne dans la Province de Liège est d'environ 6,2 cas pour 1000 habitants.

      courbes_mille.jpg

    • Rappel: je compile ces graphiques à partir des données publiques disponibles (source: https://epistat.wiv-isp.be/Covid/) afin de permettre à mes concitoyens proches de visualiser les données locales nous concernant, ce qui n'est pas chose aisée sinon. Ensuite, à chacun de se faire une opinion informée. Gardons la tête froide et restons courtois dans les commentaires.

    Pierre BOULLE