Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Solidarité

  • La bourgmestre et les échevins soulignent l’incroyable générosité des Plombimontois

    Capture d’écran 2022-04-23 à 09.16.33.pngPrès d’une centaine d’Ukrainiens sont actuellement hébergés par des familles à Plombières. C’est un entrepreneur du cru, qui veut rester anonyme, qui a affrété à ses frais deux cars vers la Moldavie pour mettre ceux qui fuyaient la guerre à l’abri.

    Un article de Françoise Peiffer, Journaliste, dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2022.

  • Déjà 90 Ukrainiens à Plombières

    Capture d’écran 2022-04-02 à 08.51.00.pngUn article de Maxime MELON dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 2 avril 2022.

  • Soutien au personnel des maisons de soins par le Conseil communal des Enfants de Plombières

    Ce mercredi 16 décembre 2020, les jeunes conseillers plombimontois ont apporté aux trois différentes maisons de soins de l'entité , à savoir la Maison Pannesheydt de Montzen, ainsi que le home Regina et la clinique Saint-Joseph de Moresnet-Chapelle, les panneaux que les élèves des écoles primaires de Plombières ont confectionnés.  Il s'agissait, d'après l'idée d'un membre du Conseil communal des Enfants, de montrer à tous ceux qui vivent ou travaillent dans ce milieu, les aides-soignant(e)s, les infirmiers(ères), le personnel administratif, les cuisiniers(ères), les responsables, les bénévoles, les techniciens, les résidents, etc., que les jeunes pensent très fort à eux.  Si, dans les circonstances actuelles, une présence physique avec les résidents est naturellement proscrite, les responsables ont chaleureusement accueilli le Conseil communal des enfants devant chaque établissement.  Les jeunes conseillers ont ainsi pu exprimer leurs intentions et remettre les panneaux réalisés.  Ceux-ci seront affichés durant plusieurs semaines dans les lieux communs des maisons de soins.  Tant les résidents que leurs rares visiteurs pourront les admirer durant ces fêtes de fin d'année.  Ce projet a pu être concrétisé rapidement grâce à la collaboration du CCE et des enseignants, avec leur direction, des écoles primaires de Plombières.  La joie, la fierté et l'émotion présentes lors des remises des panneaux était palpable et même visible sur le visage tant des responsables des maisons de soins que des jeunes conseillers, accompagnés par la Bourgmestre, Marie STASSEN, et l'échevine de la jeunesse, Nadine SCHYNS.

  • Un restaurateur propose des repas de fêtes suspendus

    Offrir un menu de fête à 29 € pour une personne dans le besoin

    L’idée est originaire d’Italie. Là, le café suspendu est légion depuis des décennies. Fabrice Lejar, un restaurateur de Moresnet a décidé d’adapter cette tradition napolitaine. En cette période de Noël, il propose donc d’offrir un véritable menu de fête au plus nécessiteux de la commune. Pour offrir un menu, il vous faudra débourser 29€.

    Coquilles Saint-Jacques, truffe, dinde et douceurs en tous genres, pour les repas de fêtes, le Belge n’a pas l’habitude de lésiner sur les moyens. Tous n’ont pourtant pas la chance de pouvoir s’offrir ces mets d’exception qui agrémentent traditionnellement les soirées de réveillon. Fabrice Lejar, un restaurateur Plombimontois, a imaginé une formule qui permet de faire preuve de solidarité envers les plus démunis. « Je me suis inspiré des cafés suspendus italiens. J’ai adapté l’idée pour en faire des menus de fêtes suspendus », explique le patron de « La Véranda ».

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2020

  • Une bière brassée contre le racisme

    « Black is beautiful », le nom de cette bière noire.Capture d’écran 2020-09-15 à 12.26.12.png

    Les réactions musclées et même sanglantes de policiers américains en intervention face à des citoyens de couleur ont soulevé l’indignation un peu partout dans le monde. Et notamment dans une brasserie américaine, qui a encouragé des confrères à brasser une bière très noire, la « Black is beautiful », dont les bénéfices iront à des mouvements antiracistes. Un appel auquel Grain d’orge a répondu comme plus de 1.100 autres entreprises brassicoles.

    Grain d’orge a fait de cette bière US un one-shot. Le brasseur et son épouse avaient été émus par la mort de George Floyd, le quadragénaire noir asphyxié à Minneapolis le 25 mai par un policier blanc. Sa mort avait déclenché des manifestations antiracistes à travers les États-Unis et le monde. Le brassin de « Black is beautiful » représente 1.000 litres, répartis en 2.000 bouteilles de 50 cl. La bouteille sera en vente au prix de 5 €, au MRAX ou au Grain d’orge, mais aussi au Pub au centre du village de Hombourg ainsi que dans des commerces spécialisés de la région.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 septembre 2020