Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moresnet-Chapelle - Page 2

  • Déviations à Moresnet-Chapelle

    Ces 11 et 12 juin 2020 auront lieu des travaux à Moresnet-Chapelle.
    La route sera déviée dans les deux sens.

  • Relogés après un incendie

    Deux Plombimontois ont dû être relogés suite à un incendie qui s’est déclaré, vendredi matin, dans un immeuble à appartements de la rue de la Chapelle.

    « L’occupant de l’appartement où le feu a pris, a été admis à l’hôpital d’Eupen pour y soigner de faibles brûlures », explique Lucien Locht, le président du CPAS.

    « La personne qui occupait l’appartement situé juste en dessous du logement sinistré a, elle aussi, été évacuée pour des raisons de sécurité », poursuit le président qui précise qu’elle a immédiatement bénéficié d’un logement d’urgence qui a été mis à sa disposition par le CPAS de Plombières.

    L’origine du sinistre, qui avait mobilisé d’importants moyens, n’est pas encore connue. -

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2019.

  • Un appartement ravagé par un incendie à Plombières

    Un malheureux incendie s’est déclaré, vendredi à l’aube, dans un appartement situé rue de la Chapelle à Plombières, a indiqué la zone de secours 4, Vesdre Hoëgne et Plateau. D’après la zone de secours, qui était en intervention sur le coup de 6 heures du matin, l’appartement du pre- mier étage est complètement sinistré mais il n’y aurait pas de victime à dénombrer. Deux autopompes et un camion-citerne sont notamment mobilisés, indiquent les hommes du feu. L’origine du sinistre est inconnue.

  • On a cambriolé des maisons

    Mauvaise surprise pour deux familles de Moresnet Chapelle, rue de la Chapelle, au retour des vacances : on avait visité leur domicile en passant par l’arrière. Dans un des demeures, on a dérobé tout le matériel électrique facilement déplaçable (télé, compresseur...). Dans une autre maison de la rue, on aurait volé des outils.

    (LA MEUSE VERVIERS du 22 juillet 2019)

  • Inquiétant : les rats pullulent

    Depuis quelques années, la population de rats d’égout tend à croître, dans nombre de communes de l’arrondissement. Certes, on n’en est pas à une prolifération de même ampleur que dans certains quartiers de grandes villes ou dans des régions où l’on compte de grosses porcheries, surtout en Flandre. N’empêche, l’évolution a de quoi faire réfléchir en région verviétoise.

    Les rats apprécient certains aménagements de la vie moderne. Selon le Hervien Philippe Wegnez, un indépendant spécialiste de leur traque, « on les trouve souvent dans les talus. Ils font aussi des galeries sous les maisons, autour des mares ou dans les tas de compost ». Pourquoi ici ? Parce que l’on y trouve des aliments dont ces rongeurs se nourrissent volontiers (restes de viande et de poisson, mais aussi épluchures de carottes, de pommes de terre…) mais aussi parce que la décomposition dégage de la chaleur, plutôt agréable pour l’animal à la mauvaise saison, observe Philippe Wegnez.

    Capture d’écran 2019-05-11 à 10.00.01.png« À Plombières, pas de gros soucis cette année », estime l’échevin Joseph Austen, en charge de l’Environnement.

     

    « Mais les deux années précédentes, on avait constaté de gros problèmes et on avait mené de grosses campagnes de dératisation en lançant des marchés publics en 2017 et 2018. À l’époque, on avait connu des soucis à Hombourg. Dans certains égouts, à Moresnet et Moresnet Chapelle, les ouvriers communaux ont ajouté des composants biologiques pour améliorer la décomposition, ce qui a limité la multiplication des rats. La présence de rats suscite une certaine crainte chez certains habitants quand ils voient déambuler ces animaux dans les rues. »

    D'une page d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 11 mai 2019.