Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pompiers

  • Les zones de secours VHP et WAL pourraient n’en former plus qu’une

    Il se chuchote que les zones de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau (zone 4) et Warche, Amblève et Lienne (zone 5) auraient pour projet de fusionner. Le sujet a été évoqué lors de plusieurs réunions mais rien n’est encore décidé. Une fusion entre les deux zones présenterait certains avantages considérables.

    Cela fait déjà un bout de temps que les zones de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau (qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister, Trooz, Verviers et Welkenraedt) et Warche, Amblève et Lienne (Trois-Ponts, Stavelot, Malmedy, Lierneux, Aywaille et Waimes) collaborent sur diverses thématiques. Cela permet d’être plus efficace lors des interventions urgentes.

    À bonne source, nous avons appris qu’une fusion entre les deux zones de secours de la région verviétoise était envisagée. Si ce n’est pas pour tout de suite, les autorités compétentes planche dessus pour plusieurs raisons.

  • La zone investit pour la santé des pompiers

    Afin d’éviter que ses hommes rentrent d’intervention avec des vêtements contaminés par les fumées et les particules qui restent dessus et sur la peau, la zone VHP a investi dans du matériel de décontamination. Elle a lancé ce lundi un véhicule « Refit » qui permet d’améliorer la procédure de décontamination post-incendie. En gros, chaque homme échangera son matériel sale contre du propre avant de rentrer à la caserne. Avec ce dispositif, la zone a pour objectif de préserver au maximum la santé et la sécurité de son personnel.

    Des pyjamas pour les pompiers

    La Zone Vesdre Hoëgne & Plateau a procédé à un autre investissement important pour tous les hommes.
     
    En effet, elle vient de distribuer récemment à l’ensemble de son personnel des sous-vêtements feu «pyjamas» afin de limiter la contamination croisée (contamination en cascade des véhicules, des casernes, des habitations privées... ). « Les hommes devront les porter pour toutes les interventions de type incendie», détaille le Major Quentin Grégoire. « On a décidé d’investir dans ces pyjamas car ils pourront directement être lavés dans des laveries aménagées dans tous les postes, y compris les postes volontaires. Les 350 volontaires et les 100 pompiers professionnels en seront équipés. Les volontaires auront un deuxième exemplaire à domicile en cas d’appel nocturne. Avant, les pompiers volontaires qui venaient par exemple de leur travail partaient en jeans lors des interventions. Ils ramenaient donc des particules de fumée. Avec ces pyjamas, cela permettra d’éviter de revenir avec des vêtements sales car ceux qui auront servi à des hommes pour les interventions seront directement enlevés et nettoyer dans les laveries. »
     
    Il s’agit d’un investissement conséquent de 140.000 euros pour la zone VHP. 
     
    D'une page de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2020
  • La déflagration s’est produite dans un garage

    Une explosion a ravagé, dimanche après-midi, une habitation de la rue Steenteveld à Plombières. Selon les premières informations, la déflagration s’est produite au niveau du garage où se trouvaient, entre autres, un tracteur tondeuse et une voiture. S’il n’y a heureusement pas de blessé, les dégâts matériels sont importants puis qu’à certains endroits, le sol s’est soulevé. Les habitants des lieux vont être relogés.

  • Plus d’un million d’euros de boni pour la zone VHP

    Capture d’écran 2020-06-22 à 08.13.14.pngLa zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau (qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt) a présenté ce vendredi le compte 2019. Un compte extraordinairement bon puisqu’il est boni de 1.240.000 euros. Il s’explique par une diminution des dépenses en frais de personnel. « La zone fonctionnant avec de nombreux volontaires, en cas de calamités, les prestations augmentent fort. En 2019, nous avons eu moins de prestations » explique le major et commandant de zone Quentin Grégoire.

    Plusieurs bourgmestres ont évidemment manifesté leur volonté de voir ce montant conservé pour l’année prochaine et soustrait aux différentes communes de la zone au moment du calcul de la dotation à verser. Pour l’instant, ce boni a surtout été mis en fonds de réserve le temps d’avoir une sérieuse discussion sur son affectation.

    -55 % D’INTERVENTIONS

    Il se pourrait que la clôture du compte de l’année en cours réserve également une bonne surprise au vu de la chute vertigineuse du nombre d’interventions pompiers durant la crise du Covid-19. « On était à 45 % d’interventions par rapport à la même période l’an passé » détaille Quentin Grégoire. Une situation qui a permis d’amortir les coûts liés au coronavirus. « Au début de la crise ça a été un peu tendu parce qu’on était face au risque de manque de matériel. On a dû en acheter et on a essayé de faire ça en commun pour avoir des ristournes. A priori, il ne devrait pas y avoir énormément de surcoût vu l’activité opérationnelle qui a été très réduite. » 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juin 2020

  • Les pompiers saluent le personnel soignant

    Ils sont aussi en 1re ligne au niveau de l’ambulance, mais les interventions classiques ont baissé de moitié.Capture d’écran 2020-04-06 à 09.26.11.png

    Après avoir rendu hommage au personnel soignant la semaine dernière en manifestant notamment leur soutien devant les services d’urgences du CHR et de la clinique SteElisabeth à Verviers, les pompiers de la zone VHP ont remis le couvert samedi soir devant les casernes de la zone. Bonne nouvelle, ils constatent aussi un fléchissement des appels à l’ambulance Covid-19.

    « L’ensemble des postes de la zone VHP, soit Battice, Herve, Limbourg, Pepinster, Plombières, Spa, Theux, Verviers et Welkenraedt ont marqué leur soutien au personnel médical dans sa globalité en allumant à 20 h feux bleus et sirènes des véhicules devant les postes respectifs », devait préciser le commandant de la zone Vesdre, Hoëgne & Plateau, Quentin Grégoire.

    D'un article de FREDDY HAUGLUSTAINE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2020