Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Patriotisme

  • On commémore 45 avec 20 bémols, 75 ans après

    Les 75 ans suivant la fin de la Deuxième guerre mondiale auraient dû être fêtés avec tambours et trompettes, dans certaines communes. Mais la pandémie est venue jouer les trouble-commémorations, avec des programmes réduits ou carrément annulés. On passe les troupe en revue…

    À Plombières, on avait prévu grand, avec trois jours de manifestations, dont un camp militaire comme en 1945, des conférences (sur les réfractaires, le bombardement de la gare de Montzen et le cimetière américain), des témoignages et l’inauguration d’une stèle en l’honneur de l’abbé Arnold. Tout a été annulé.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 mai 2020.

     

  • Une cérémonie au monument et au cimetière américains

    Ce mercredi après-midi, les autorités locales, accompagnées de militaires américains basés à Gelsenkirchen, des époux Schmetz, du Remember Museum, et du commandant militaire de la Province de Liège, entre autres, ont participé à deux cérémonies du souvenir : au monument de la 1 re division US, qui avait libéré une bonne part du Pays de Herve puis au cimetière militaire d’Henri-Chapelle. De quoi se souvenir que la Libération n’avait pas rimé qu’avec vivats et embrassades. Ce chapelet de localités délivrées avait aussi été jalonné de sang et de drames.

  • Memorial Day à Hombourg

    Ce samedi, dès 11h, le cimetière Américain d’Henri-Chapelle (rue du Memorial Américain à… Hombourg) ouvrira ses portes pour la cérémonie du Memorial Day. Durant la journée, les soldats morts pour la liberté lors de la Deuxième guerre mondiale seront mis à l’honneur. Le lieu, qui accueillera des vétérans ainsi que des officiels belges et américains, sera également ouvert au public ce samedi.

  • Commémoration du 75ème anniversaire du bombardement de Montzen-Gare

    C’est avec un nombreux public que le quartier de Montzen-gare s’est souvenu de cette nuit tragique du 27 au 28 avril1944 qui avait fait 73 victimes et détruit presque la totalité des maisons .

    Toutes les sociétés Montzenoises se sont rassemblées vers 17h45 dans la rue Saint-Roch et se sont dirigées vers le monument à l’angle de la rue du Bois.

    En tête, l’harmonie Royale Saint-Cécile suivie de plus de 30 porte-drapeaux, puis des délégations de toutes les sociétés montzenoises, drapeaux en tête.

    Suivaient alors les autorités communales au grand complet précédéés par le conseil communal des enfants .

    La population clôturait le cortège.

    Au monument, la cérémonie débuta par le dépôt de fleurs. D’abord par madame Marie Stassen, bourgmestre, puis par trois dames, témoins des tragiques évènements. Il s’agit de mesdames Louise Xhonneux, Thérèse Habets et Annette Duyckaerts.

    Le Last Post fut joué avant les discours.

    Léon Baltus, témoin et secrétaire FNC, retraça l’historique de ces tragiques évènements.

    Ensuite madame la bourgmestre, Marie Stassen expliqua l’importance de cette commémoration et expliqua minutieusement les tenants et aboutissements de cette tragédie.

    La Brabançonne termina la cérémonie et tous se sont rendus en cortège à la salle ‘’La Sablonnière’’ pour le verre de l’amitié.

    Dans la salle chacun a pu consulter la très intéressante exposition de documents et photos rassemblées par un passionné d’histoire locale , François Hick.

    Le lendemain, ce sont les enfants des écoles du quartier qui ont pu visiter cette exposition qui les a particulièrement marqués.

    LB

    PLB IMG_3110.JPG

  • STATUE EN MÉMOIRE DES ENFANTS JUIFS DÉPORTÉS inaugurée à LONTZEN

    Témoignage on ne peut plus poignant que celui livré, ce dimanche à Lontzen, par Henri Roanne, à l’occasion de l’inauguration d’un monument en mémoire des convois d’enfants Juifs passés par l’ancienne gare d’Herbesthal. Il était l’un de ses 136 enfants israélites entrés en Belgique le 7 mars 1939.

    Un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 janvier 2019

    wagon.jpg

    Wagon donné par l'a.s.b.l. CF3F de Hombourg pour le centenaire de la guerre 14/18 au musée de Kommern près de Euskirchen . Remise en état CF3F ASBL concernant les boiseries et la toiture.