Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carnaval - Page 4

  • Le jeudi des femmes lance les festivités carnavalesques

    Le coup d’envoi des festivités carnavalesques sera donné ce jeudi en Communauté germanophone et dans de nombreuses autres entités de l’Est du pays. Dès le matin, les « vieilles femmes » envahiront les bars et cafés de plusieurs localités.

    La commune de Plombières organise ce jeudi dès 7 heures son traditionnel petit-déjeuner carnavalesque des "Auw Wiever" en la salle du Viaduc à Moresnet. Un bus conduira ensuite, vers 3 heures 45, les participants à La Calamine où se poursuivront les festivités.

    Costumées à la mode des années 1900, parées de boas en plumes et munies d’accessoires bariolés, des centaines femmes, appelées les « Altweiber » ou « vieilles femmes » envahiront les rues de nombreuses localités de l’Est du pays.

    Si cette tradition a tendance à se perdre, certaines n’hésiteront pas à couper les cravates des hommes s’ils n’obtempèrent pas à leurs ordres.

    À Eupen, le cortège des vieilles femmes débutera dès 9 heures à la ville-basse après un copieux petit-déjeuner.

     

  • Le carnaval de Plombières de plus en plus apprécié et soutenu !

    L’ASBL Carnaval de Plombières, fondée en 2011, est l’association qui regroupe les différentes sociétés carnavalesques plombimontoises, telles que les Jongerech de Hombourg, la Société Royale « Les Dragons Verts» de Moresnet », le Comité du Cortège de Carnaval de Plombières (CCCP), Next Generation et le Royal Cercle les 21 de Gemmenich.  Elle coordonne les différentes manifestations qui entourent le Prince carnaval de Plombières, depuis son intronisation jusqu’à son abdication. C’est d’ailleurs le cas cette année pour Marc II et sa suite. 

    Les festivités débuteront le dimanche 2 février à 11 h à la salle du Viaduc de Moresnet avec la Réception du nouveau Prince carnaval de Plombières par les autorités communales. Ensuite, le jeudi 20 février aura lieu le petit déjeuner des « Auw Wiever » dès 7h11 à Moresnet et pour lequel la Commune organise le transport de ces dames jusqu’au cortège de La Calamine.  Les cortèges de Plombières et Gemmenich auront lieu respectivement les samedi 22 et dimanche 23 février 2020.  D’autres manifestations carnavalesques sont organisées tant pour les plus jeunes que pour tous les autres.

    Cet engouement pour le carnaval prend chaque année un peu plus d’ampleur et voit le nombre d’adhérents augmenter.  Afin de perpétuer cette tradition importante, la Commune de Plombières a décidé de soutenir le carnaval de manière plus conséquente.

    Concrètement, le remboursement du précompte immobilier aux ASBL propriétaires d’infrastructures sportives et/ou culturelles voté lors du Conseil communal du 5 septembre 2019 permet à l’ASBL Au Viaduc de récupérer une somme de 1018,99€, puisqu’elle possède un hall abritant plusieurs chars carnaval. Et lors du conseil communal de ce jeudi 23 janvier 2020, il a été décidé de porter de 300 à 1.000€ le subside octroyé à l’ASBL Carnaval de Plombières dont question ci-dessus. Au total, les subsides annuels versés à l’ensemble des associations carnavalesques passent de 2.350€ à 4.000€.

    Le respect et la défense du folklore ou des traditions sont donc des valeurs importantes pour les autorités communales de Plombières !

    Nadine SCHYNS, échevine en charge du folklore

    Lien permanent Catégories : Carnaval
  • Kappensitzung des Dragons Verts de Moresnet

    Le samedi 18 janvier 2020 à 20:00
    Salle au Viaduc

    Rue du Viaduc
    4850 Moresnet
    GSM : +32 (0) 479 71 55 23

  • Dany (Reep) II à la tête du carnaval WeHeLo

    Sacrée ambiance samedi soir dans le vaste hall sportif des Pyramides de Welkenraedt ! Le comité du carnaval WeHeLo y a en effet intronisé son 71 e Prince sous la présidence de Bruno Lautermann. Ce nouveau monarque est appelé à régner durant toute la saison carnavalesque à venir sur les communes de Welkenraedt, Herbesthal et Lontzen.

    Celui qui s’est vu confier cette lourde tâche au cours d’une folle soirée festive n’est autre qu’un local de l’étape, à savoir le welkenraedtois Dany Reep, âgé de 34 ans. Ce spécialiste en logistique chez Magetra, originaire de Hombourg, est membre du comité de carnaval Welkenraedt-Herbesthal. Ses passions ne sont autres que le… carnaval – on s’en serait douté – ainsi que les animations musicales en tant que disc-jockey.

    D'un article de F.H. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2019.

  • Marie Stassen a prononcé un discours féministe avant de remettre le pouvoir aux femmes

    Si Marie Stassen, la bourgmestre de Plombières, a l’habitue de participer au jeudi des femmes, c’était une première pour elle d’y assister en tant que bourgmestre. La jeune femme était d’ailleurs assez émue de remettre la clé de l’administration, symbole du pouvoir, à d’autres femmes.

    Début de matinée en fanfare ce jeudi matin pour Marie Stassen, la bourgmestre de Plombières. Dès 7 heures, la jeune femme et le collège communal se sont rendus à la salle Culture et Loisirs à Montzen où des centaines de femmes s’étaient réunies pour donner, à 07 h 11 précise, le coup d’envoi des festivités carnavalesque.

    C’est avec un peu d’émotion que la bourgmestre a prononcé son discours aux accents féministes. « Le jeudi des femmes ne devrait Capture d’écran 2019-03-01 à 08.16.49.pngfinalement pas exister. Il traduit un besoin des femmes à l’époque de s’émanciper, de faire leur place dans la société. Une société idéale, égalitaire, voudrait que celui-ci n’ait aucun sens », a, entre autres, indiqué la trentenaire qui a insisté sur l’importance de l’égalité homme-femme.

    « Au-delà du folklore, cette mise en avant du carnaval pour les femmes reste symboliquement très forte car ça nous rappelle à toutes et tous que l’égalité des genres est un combat de tous les instants, que dans toute société malade, ce  sont les femmes les premières victimes, Plombières n’étant pas en reste », a-t-elle poursuivi. Elle a ensuite encouragé les femmes à s’émanciper.

    « N’oublions pas non plus que nous sommes parfois nos propres freins en matière d’émancipation. Alors osons, engageons-nous dans cette société et aujourd’hui plus que les autres jours encore, vivons et profitons ! » Lorsqu’elle a remis les clés de l’administration, symbole du pouvoir, aux vieilles femmes, Marie Stassen reconnaît avoir été émue. « Je ne suis pas une grande féministe mais j’ai constaté que pour les nombreuses femmes présentes, c’était une fierté d’avoir une bourgmestre. Si pour les plus jeunes générations cela peut paraître normal, ce changement était perçu comme un symbole ».

    Un changement que la jeune femme tend à instaurer aussi dans le travail au quotidien. « Je ne participais pas au collège avant mais d’après mes collègues, l’ambiance et les sensibilités sont différentes » Vers 09 h 30, la joyeuse troupe a embarqué à bord d’un bus, en direction de La Calamine pour poursuivre la fête.

    Cette fois, la bourgmestre n’était pas de la partie puisqu’elle a rejoint ses anciens élèves et collègues, en excursion à Bruxelles. Mais pas de doute, le week-end s’annonce carnavalesque et festif pour Marie Stassen qui fera le cortège de La Calamine avec l’harmonie, comme à son habitude. 

    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 1er mars 2019.