Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Wallonie

  • Aucun logement social à créer à Plombières

    Avec 40.000 ménages en attente, les besoins en logements sociaux sont grands. Un schéma de développement régional réalisé au niveau wallon identifie les zones de construction les plus pertinentes, au regard des demandes, de l’emploi, des services.

    Un accroissement net de 12.000 nouveaux logements publics d’ici 2024 : c’est l’objectif que s’est fixé le gouvernement wallon. Mais où créer ces nouveaux logements ? Le centre d’études en habitat durable (CEHD) a mis sur pied un schéma de développement régional du logement public qui identifie les communes où il serait pertinent de créer du logement public d’ici 2030, en tenant compte des pôles d’emploi et des services. Selon le centre, le parc de chaque commune devrait être égal à 1,5 fois la demande pour couvrir celle-ci.

    Résultat ? 92 communes ont été identifiées comme pertinentes pour accueillir de nouveaux logements sociaux. Avec un total de 8.961 logements. 

    Aubel figure sur la liste avec 7 logements à créer, tandis que Plombières n'y figure pas comme Charleroi, Mouscron, Quiévrain, Boussu et Spa... « Cette situation résulte du fait que ces communes possèdent déjà à l’heure actuelle un nombre de logements équivalent à 1,5 fois le nombre de candidatures. Remplissant déjà l’objectif de couverture, elles ne doivent pas créer de nouveaux », indique-t-on.

    D'une double page à lire dans LA MEUSE du 18 septembre 2019.

  • 34 projets numériques primés dans nos écoles

    En voilà une bonne nouvelle pour de nombreuses écoles. 34 projets numériques, portés par des écoles de la région verviétoise, vont être soutenus d’un point de vue matériel par la Région wallonne.

    Il y a 1.000 et 1 manières d’utiliser les outils numériques dans l’enseignement. Les 34 projets « École numérique » primés dans notre région en sont la preuve.

    L’école fondamentale libre de Maria-Hilf à Gemmenich bénéficiera de cette subvention.

    D'un article de VICTORIA MARCHE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 7 juin 2019.

  • Herve, Verviers, Limbourg et Plombières recevront des subsides

    Les communes de Herve, Limbourg, Plombières et Verviers lanceront leur projet numérique tourné vers le citoyen. De l’offre de nouveaux services au « serious game » écologique, les quatre projets ont réussi à séduire le jury de l’appel à projets « Territoire intelligent ».

    En janvier 2019, un appel à projets appelé « Territoire intelligent » avait été lancé, sur base d’une proposition des ministres Pierre-Yves Jeholet et Valérie De Bue. Par cette initiative, le Gouvernement wallon a voulu encourager les villes et communes à développer des projets numériques innovants. Les thèmes étaient ceux de l’énergie et de l’environnement, de la mobilité et la logistique ainsi que de la gouvernance et la citoyenneté.

    Cet appel à projets poursuit plusieurs objectifs. D’abord en offrant de nouveaux services aux citoyens, ensuite en rendant les administrations plus efficaces, et enfin, en favorisant l’émulation au sein des start-up et PME leur permettant la création de projets smart.

    « Cela a créé une véritable émulation en faveur du numérique à l’échelon local. Il s’agit de projets structurants pour les communes, qui améliorent le quotidien des citoyens », a commenté le Ministre de l’Économie et du Numérique, Pierre-Yves Jeholet.

    « Smart Heating Connection » a pour but de faire économiser de l’énergie. La commune de Plombières propose un ensemble de capteurs, une plateforme web et une application afin de garder un œil sur la consommation du chauffage des bâtiments communaux et autres centres culturels, scolaires et sportifs. Il leur a été octroyé 22.600 euros.

    D'un article signé S.M.G.à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 31 mai 2019.

  • Albert Stassen se fâche à propos du sort de NOSBAU

    Le sort fait par la Région Wallonne et la Communauté germanophone à la société d'habitations sociales NOSBAU (exigence d'une scission avant le 20 décembre 2018 sur base linguistique sans quoi la Région décidera à la place de Nosbau) est une infâmie sans nom perpétrée à l'encontre de la région des Trois-Frontières par la Région Wallonne, exactement comme voici 55 ans l'Etat belge a divisé cette région multilingue sans demander l'avis des populations concernées, par le clichage de la frontière linguistique. Notre région n'a que faire de ces frontières linguistiques qui ne correspondent à aucune réalité locale.

  • Aussi à Plombières et Spa

    Comme Aubel, deux autres communes de la région recevront des subsides dans le cadre d'un plan de subsides pour différents projets dans la province de Liège. Pour rénover le hall sportif de Gemmenich et pour acheter une machine pour le centre sportif de Warfaaz.

    La Région wallonne va donner 96.560 euros à la commune de Plombières, pour rénover et isoler la toiture plate du hall sportif de Gemmenich.

    À Spa, c’est le centre sportif de Warfaaz (la Fraineuse) qui recevra 3.990 euros pour l’achat d’une auto-laveuse.