Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique - Page 4

  • Jeter des langes coûtera plus cher aux parents

    En 2021 la taxe concernant le traitement des déchets va augmenter à Plombières. Les ménages constitués de plus d’une personne verront leur redevance augmenter de 5 euros. plb.JPG

    Autre nouveauté, les langes ne pourront plus être jetés dans le conteneur vert, ce qui va, inévitablement
    engendrer un surcoût pour les familles.
    D’ici quelques semaines, les citoyens plombimontois devront s’acquitter de ce que l’on appelle d’ordinaire la taxe poubelle. Et cette année, pour couvrir le coût vérité du traitement des déchets, le montant de la redevance va augmenter. Seule la redevance payée par les personnes isolées restera inchangée : 75 euros.
    Pour toutes les autres catégories de ménages, elle sera augmentée de 5 euros, passant ainsi de 105 à 110 euros pour les ménages vivant à deux, de 135 à 140 euros pour les ménages constitués de 4 personnes et plus.
    Autre nouveauté, Intradel a décidé que les langes, qui contiennent de plus en plus de plastique et de produits chimiques, ne pourraient plus être jetés dans les conteneurs verts. Inévitablement, s’en débarrasser
    dans la poubelle noire entraînera un surcoût pour les familles.
    Et contrairement à d’autres communes, Plombières a décidé de ne pas octroyer gratuitement des kilos supplémentaires aux familles concernées. « À Plombières, nous sommes précurseurs en matière de langes lavables. Convaincus de l’intérêt de ces couches réutilisables, nous avons opté pour une augmentation de la prime allouée aux parents qui optent pour ce type de lange, plus respectueux de l’environnement mais également des fesses de bébé », explique Marie Stassen, la bourgmestre.

    Lors du prochain conseil communal, les mandataires devraient donc décider du montant de la prime accordée.
    « On devrait aller du simple au double », ajoute la bourgmestre.
    Si la commune entend promouvoir l’utilisation des langes lavables, elle va tout de même accorder une aide aux gardiennes ONE. « D’après nos calculs, pour une gardienne, ce changement devrait représenter une hausse moyenne annuelle de 80 kilos de déchets résiduels par enfants », détaille Marie Stassen qui espère
    que les mesures prises par Intradel inciteront les parents et les accueillantes encore dubitatifs à opter pour des couches lavables.
    « C’est meilleur pour l’environnement mais aussi pour le portefeuille », insiste la bourgmestre.
    Une seule exception sera par contre faite pour les personnes souffrant d’incontinence. Dans ce cas précis, la commune leur accordera gratuitement un surplus de 780 kilos de déchets résiduels.


    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 14 novembre 2020

  • Conseil communal du jeudi 12 novembre 2020

    La séance du Conseil communal se tiendra en visioconférence.

    Le public peut y assister en copiant le lien suivant : https://youtu.be/9hhYuR5R7fA

    Le conseil communal aura lieu le jeudi 12 novembre 2020 à 20 heures. Il commencera par la prestation de serment de Monsieur HAGEN en qualité de conseiller communal effectif.

    Les derniers points de la séance publique concerneront les finances avec notamment un allégement fiscal dans le cadre de la COVID-19 et le vote des taxes 2021.

  • C’est le chemin du Chalet que vise la procédure

    Le Chalet.

    Une erreur de localisation dans l’article paru ce jeudi, relatif à une procédure visant le caractère public ou privé d’un chemin à Plombières. En fait, le chemin en question n’était pas celui du Bois du curé, mais celui du Chalet. Est aussi visé par la procédure devant le juge de paix de Limbourg le chemin menant du château de Beusdael vers le bois. Le chemin du Bois du curé part de Plombières et se prolonge vers les Fourons, où des barrières ont été replacées et restent en place. Si le juge de paix de Limbourg confirmait le caractère public du chemin du Chalet, une action similaire pourrait être intentée dans le cadre du chemin du Bois de curé. Mais il faudrait que ce soit le juge de paix de Fourons-Tongres qui statue, à moins que des Fouronnais introduisent le dossier et demandent la procédure en français, ce qui la ramènerait à Limbourg, souligne Albert Stassen.

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 octobre 2020

  • Un nouveau Conseil Communal des Enfants qui démarre sur les chapeaux de roue à Plombières

    Vu les circonstances sanitaires actuelles et conformément aux dispositions instaurées pour limiter la propagation du coronavirus, c’est dans la salle Culture et Loisirs de Montzen qu’a eu lieu, le 1er octobre dernier, la séance d’installation du Conseil communal des Enfants de Plombières.

    Pour cette année académique 2020-2021, 14 nouveaux jeunes conseillers qui ont prêté serment devant la Bourgmestre, Marie STASSEN, pour intégrer ce Conseil des Enfants. Ce nouveau CCE est donc composé, pour cette session 2020-2021, de 8 conseillères et 13 conseillers représentant les 7 écoles primaires de l’entité. Les nouveaux élus sont : Lynn ALDENHOFF, Fanny BERTHOLET, Lionel BONNI, Thomas BRANDT, Zoé CLIEGNET, Levy CONNOTTE, Elfi GROOTEN, Lohan HAGELSTEIN, Adrien HOUBBEN, Leeloo LEVEQUE, Tim LONDON, Yanis NICOLAIJE, Yanis PENAY et Alexis VANBRABANT.

    Ces nouveaux candidats élus à l’issue du scrutin du 22 septembre dernier sont particulièrement enthousiastes et augurent une année pleine de projets ambitieux. C’est pourquoi la première réunion a déjà eu lieu le 13 octobre dernier afin de lancer un premier projet et la prochaine aura lieu le 12 novembre 2020. Deux réunions de commission sont également déjà programmées.

    Ces jeunes auront la possibilité d’apprendre le fonctionnement d’une administration tout en découvrant leur commune, ses atouts, ses forces et ses besoins bien évidemment.

    Bon travail à tous les jeunes conseillers !

  • Les Belges peuvent quand même aller en Allemagne

    La durée du séjour sera toutefois limitée à 24 heures

    Les Belges pourraient quand même franchir la frontière allemande, a-t-on finalement appris ce vendredi. Mais avec deux gros bémols : ce ne serait valable que pour les Länder voisins et pour pas plus de 24 heures.

    Tous les Belges sont ainsi autorisés par la Rhénanie du Nord - Westphalie et la Rhénanie - Palatinat de passer la frontière, dès ce samedi, mais pour un délai maximal de 24 heures et sans restriction (ce qui autorise donc les emplettes de l’autre côté de la frontière). Une mesure à laquelle le ministre-président Armin Laschet, à la tête du plus gros Land allemand, est particulièrement sensible, puisqu’il provient d’Aix et a des origines familiales en Belgique.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 octobre 2020