Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sippenaeken - Page 5

  • Décès de Madame Gérardine DEBOUGNOUX, veuve de Monsieur Mathieu FAGOT

    La famille annonce le décès de Madame Gérardine DEBOUGNOUX, veuve de Monsieur Mathieu FAGOT,  née à Capture d’écran 2020-01-28 à 12.10.01.pngSippenaeken le mardi 27 octobre 1931 et décédée à le dimanche 26 janvier 2020 à l'âge de 88 ans.

    La défunte repose au Funérarium HAUSMAN, Rue de la Poste 2 à La Calamine où la famille recevra les visites les mardi 28 et mercredi 29 janvier 2020 de 17 à 19 heures

    La  liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Notre-Dame de l'Assomption de La Calamine le jeudi 30 janvier à 10 heures.

    Lire la suite

  • Concert musical à Sippenaeken

    La Royale Fanfare de Sippenaeken annonce son concert musical sous la direction de M. Patrick Sporken.

    Ce concert aura lieu le samedi 1er février 2020 à 20 heures en la Maison du Village de Sippenaeken.

  • Décès de Madame Lydie HANEN, veuve de Monsieur Jacques LAMBRECQ

    La famille annonce le décès de Madame Lydie HANEN, veuve de Monsieur Jacques LAMBRECQ, née à Sippenaeken le samedi 21 mars 1936 et décédée à Romsée le mardi 17 décembre 2019 à l'âge de 83 ans.

    La défunte repose au Funérarium BOTTIN, Avenue des Martyrs 170 à Fléron où les visites sont attendues ce jeudi 19 et vendredi 20 décembre 2019 de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles sera célébrée au crématorium de Welkenraedt le samedi 21 décembre à 10 heures.

  • Les 50 ans du Royal Billard Club

    A l’aube de l’automne 1969, quelques sympathisants du « Café Willems » à Sippenaeken et amateurs de billard à bouchons ont décidé de rendre leurs rencontres moins amicales en créant une mini compétition qui se déroule essentiellement en hiver.

    De 1969 à aujourd’hui, près de 80 joueurs ont été à un moment ou l’autre membre du club. Pour certains d’entre eux seulement un an et pour d’autres, plus de 30, 40 voire 45 ans. Lors de la première saison, 8 joueurs ont pris part au championnat. Lors de la saison 2018-2019, nous étions 12. Ce nombre a varié au fil des saisons entre 7 et 16 participants.

    Dès que l’occasion se présente, nous organisons des matchs en aller-retour entre clubs voisins. Ce fût le cas par le passé contre Gemmenich, Plombières, Teuven, Epen, Vijlen et depuis quelques années nous avons le plaisir de rencontrer notre club voisin d’Hombourg.

    SIPP Photo de groupe.JPG

    Dès le début de la prochaine saison, nous aurons le privilège d’avoir le titre de Royal Billard Club de Sippenaeken et nous fêterons cela lors du weekend du 9 et 10 novembre 2019.

    Préventes pour le buffet de pâtes disponibles au 0474/12.70.08

  • L’école est sauvée à Sippenaeken

    Épilogue enfin heureux pour la petite école de Sippenaeken. En effet, ce mardi, la dérogation sollicitée pour maintenir cette implantation a été accordée par la Fédération wallonie-Bruxelles. C’est ce qu’annonçait Michelle Habets, conseillère communale URP, dans un communiqué. Et ce que confirmait le bourgmestre f.f. Joseph Austen. Un courrier a été reçu en ce sens à l’administration communale en fin d’après-midi, soulignait-il.

    Pour Michelle Habets, le conseil communal convoqué en urgence par l’URP et l’activation de relais politiques ont dû jouer un rôle dans l’issue favorable. L’école devrait donc rester ouverte toute l’année scolaire sans que la caisse communale doive intervenir pour cela. Cependant, souligne Michelle Habets, « Le combat n’est pas fini. La recherche de projets pédagogiques porteurs et attractifs est plus que jamais d’actualité. » Pour rappel, l’école avait paru être sauvée, avant que l’on doive déchanter car il manquait une demi-journée de présence à un élève pour qu’il puisse être comptabilisé afin de sauver l’école. La commune avait alors annoncé qu’elle financerait l’implantation elle-même durant l’année scolaire, si la FWB n’accordait pas sa dérogation. Ce qu’elle ne devra finalement pas faire.

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 octobre 2019/.